AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 01/05/2015 Mon avatar est signé : Unicorn et j'ai posté un total de : 314 Sinon, on m'appelle : the pretty reckless pour vous servir

Age : 28
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Mer 14 Oct - 12:35





River & Aymeric
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

J'ai transgressé tout mes principes, je sais qu'il y aura des conséquences, mais à ce stade là je m'en fiche pas mal, en réalité je ne réfléchi plus, j'agis seulement. River est la seule personne qui aurait pu m'arrêter, il aurait simplement suffit d'un mot et pourtant au lieu de ça elle m'avoue être à moi et surtout elle m'a carrément électrisé en m'appelant par mon prénom, chose qui d'ordinaire j'ai en horreur. Alors j'ai simplement agi, tout en lui rendant ses baisers, je nous ai guidés vers ma chambre, ce lieu où aucune femme n'a pénétré... Une fois la chambre atteint, je l'ai déposé ou plutôt allongé sur mon lit. Au fond de moi, l'idée de lui faire l'amour comme avec les autres me répugner, en même temps avec les autres je baise, je ne fais pas l'amour... Et ce ne fut qu'après avoir parsemé son corps de baiser, que j'ai vraiment transgressé ma règle d'or... Combien de temps nos ébats on durer ? Je ne serais le dire, je n'ai pas fait attention en fait, en réalité c'est un peu comme si le temps autour de nous c'était figé... Et elle ce ne fut que lorsqu'elle s'est blotti contre moi, mais surtout lorsqu'elle fut endormi, que je réalisa que c'est la première fois depuis plus de cinq ans que je fais l'amour à une femme et surtout que je vais dormir avec une femme. Mais j'ai moi aussi fini par m'endormir pour me réveiller quelques heures plus tard, en sentant le vide à mes côtés... Au fond de moi, j'ai eu peur que ça soit un rêve, mais le parfum de Riv' régnait dans la pièce et me rassura, je me suis alors vêtu de mon boxer et je me suis dirigé vers la cuisine, une sorte d'intuition, mais surtout qu'au final, ni elle, ni moi n'avons manger... Et elle était là, vêtu d'une de mes chemises ce qui m'arracha un petit sourire amuser et j'ai fini par aller glisser mes bras autour de sa taille, son dos contre mon torse et j'ai glisser mes lèvres dans son cou. « Je peux te faire un petit déjeuner un peu plus consistant. » J'avoue que je n'ai pas réfléchi avant d'agir, j'ai simplement fait ce que j'avais envie de faire. Puis au vu de l'heure tardive qu'il devait être, je penses que nous avons fortement dépassé minuit.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 19/04/2015 Mon avatar est signé : Angel Dust et j'ai posté un total de : 201 Sinon, on m'appelle : Priss.

Age : 27
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Mer 14 Oct - 12:57


I am the Maniac, I am the Ghoul, I am in the shadows



I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ J’ignorais totalement comment était Ric’ avec les autres femmes. Je pense qu’il ne mélange pas sentiment et plaisir, mais est-ce qu’il a toujours été aussi doux avec les autres ? Je me rappelais à merveille de sa douceur, et de l’amour qu’il y avait mis durant nos ébats, je me souvenais aussi de ses râles, de son souffle chaud sur ma peau, et de sa manière de saisir mes cheveux quand il sentait que ça venait. L’espace d’un instant, j’ai cru qu’il m’avait aimé durant tout ce temps. Mais peut être me faisait-je des idées, après tout il avait toujours refusé de me dire que je lui plaisais et qu’il m’aimait plus qu’une amie. En tout cas, je me refusais de croire qu’il ne s’était rien passé entre nous, car lui comme moi l’avions réellement voulu, et pour une fois, je l’avais vu lâcher prise et apprécier ça. J’espérais juste que lorsqu’il se réveillera, il ne me laissera pas tomber, accabler par le poids de sa conscience.

Un gâteau à la main, je regardais la lune danser parmi les étoiles, perdue dans mes pensées allant toute vers Ric’ et son changement dans ma vie. Je n’entendis même pas les pas s’approcher de moi, sentant ensuite des mains posés autour de ma taille, et ses baisers tout doux dans mon cou. Un petit souvenir de ce qui s’était passé il y a quelques heures. Je me mordais la lèvre, terminant mon gâteau en silence, avant de déposer un baiser sur sa joue tendrement.

« - Tu sais cuisiner ? Je suis partante, j’ai si faim que je pourrais manger un bœuf entier ! »

Je riais avant de me retourner, afin d’être en face à face avec lui. Il ne portait que son boxer, et je voyais son sourire face à sa chemise. Je posais mon front contre le sien, pour garder le maximum de proximité avec lui, et glissais mes mains autour de son cou, caressant ses cheveux sur sa nuque. J’étais éprise de lui, et c’était indéniable désormais, plus besoin de se mentir. Je m'aventurais même à lui avouer une pensée que je voulais lui dire depuis longtemps, le remercier d'être entrer dans ma vie.

"- Merci."





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 01/05/2015 Mon avatar est signé : Unicorn et j'ai posté un total de : 314 Sinon, on m'appelle : the pretty reckless pour vous servir

Age : 28
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Mer 14 Oct - 13:51





River & Aymeric
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

Me réveiller en sentant le vide à mes côtés m'a fait peur, enfin je suis habitué à dormir seul, j'ai simplement eu peur que ce ne soit qu'un rêve, mais le parfum de Riv' qui embaume la pièce me rassura du contraire. J'ai également fait taire cette petite voix dans ma tête qui se demande quoi faire maintenant... Parce que j'avais juste envie de trouver, la prendre contre moi et profiter simplement de l'instant. J'ai conscience de tout les gestes que j'ai pu avoir envers elle durant notre ébat et peut-être que je me suis un peu trop laissé aller, mais au final je m'en fiche pas mal. Lorsque je suis arrivé à la cuisine, je l'ai vu observer la nuit dans une de mes chemises, chose qui m'a arraché un petit sourire amusé, ça fait bien longtemps que je n'ai pas vu une jeune femme vêtu d'une de mes chemises...Je l'ai rejoint en quelques pas, mes bras autour de sa taille, mes lèvres dans son cou pour y déposé des doux baisers. Je savais que notre amitié aurait pu fonctionné si je n'étais pas si attiré par elle, je souris à son baiser sur ma joue, j'ai proposé de faire un petit déjeuner plus consistant que quelques biscuit. « Je te l'ai dit, j'ai d'autre passion dans la vie. » Dis-je avec un sourire amusé sur le visage. Oui la cuisine fait partie de mes passions. Je n'ai pas loupé son regard sur mon corps, comme elle n'a sûrement pas loupé mon regard sur son corps à elle. Il ne lui a fallu que quelques secondes avant de réduire cet espace entre nous, collant son front au mien, ses bras autour de mon cou, l'une de ses mains caressant mes cheveux... Quant à moi, j'ai glissé l'une de main le long de son cou et à l'aide de mon pousse je lui caressa tendrement sa joue, tandis que mon autre bras la collait doucement à moi. Je n'ai pas pu m'empêcher d'hausser un sourcil en l'entendant, mais surtout parce que je ne comprenais pas le pourquoi de ce "merci". « Puis-je au moins savoir pourquoi tu me remercies ? »
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 19/04/2015 Mon avatar est signé : Angel Dust et j'ai posté un total de : 201 Sinon, on m'appelle : Priss.

Age : 27
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Mer 14 Oct - 23:00


I am the Maniac, I am the Ghoul, I am in the shadows



I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ C’était une évidence, depuis le début, il y avait toujours eu ce « je ne sais quoi » entre nous, et malgré le fait qu’il est imposé des barrières entre nous, l’attirance avait toujours été là. Nous aurions pu être amis, et nous le serions toujours malgré ce qui venait de se passer, mais notre attirance était bien trop forte et nous serions toujours plus que ça. Je ne regrettais rien, au contraire même, j’espérais juste qu’il ne mettrait pas mon cœur en miette et qu’il ne s’amuserait pas avec moi comme il s’amuse avec d’autres. Je jouais un jeu réellement dangereux avec lui, sachant sa nature volage et sans attache, je prenais le risque de morfler un max, et je crois que je n’en prenais pas réellement conscience sachant que j’étais sur un petit nuage à cet instant précis. Et à vrai dire je m’en moquais un peu, j’étais attachée à lui plus que raison et j’étais incapable de le laisser tomber.
Je rougissais à ses baisers sur mon cou, et à son contact si tendre, et fut totalement étonné par sa passion pour la cuisine. C’était tellement peu commun chez les hommes de nos jours, mais il était tellement bluffant et inattendu que j’en étais que plus contente.

« - J’ai hâte de voir ça dans ce cas ! »

Je riais légèrement puis brisait l’espace entre nous pour notre plus grand plaisir à chacun. Il semblait heureux, et apaisé. Son contact était doux et tendre, et je sentis une de ses mains monté contre mon cou, son pouce caressant ma joue, son regard dans le mien. Je ne l’avais jamais vu ainsi, et c’était plaisant. Il était d’une beauté à couper le souffle. Je me mordais la lèvre, puis caressait son cou tendrement, mon autre main jouant avec ses cheveux. Je le vis hausser un sourcil et je lui fis un sourire rieur à son expression.

« - Pour cette nuit d’abord… Et pour être entré dans ma vie surtout. »






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 01/05/2015 Mon avatar est signé : Unicorn et j'ai posté un total de : 314 Sinon, on m'appelle : the pretty reckless pour vous servir

Age : 28
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Jeu 15 Oct - 0:02





River & Aymeric
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

Pour la première fois depuis longtemps j'ai l'impression de planer dans un océan de bien être, c'est bête à dire, mais c'est ce que je ressens... Je sais que l'un comme l'autre on doit se poser un million de question, mais qu'aucun de nous n'a réellement envie de briser cette petite bulle qui s'est formé autour de nous dès l'instant où j'ai posé mes lèvres sur les siennes quelques heures plus tôt. Et je l'admet, pour une fois cela fait du bien de ne pas avoir à se contrôle, de ne pas réfléchir et de seulement agir et faire ce dont tu as envie. C'est pour ça qu'au lieu de l'avoir laissé regarder les étoiles, j'ai été glisser mes bras autour de sa taille et déposer des baisers au creux de son cou... Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un petit sourire amusé en la voyant si étonné que ça à mon aveu. « De voir mes talents en cuisine où mes autres passions, l'un comme dans l'autre tu pourrais être surprise. » Quoi c'est vrai non ? Je ne passe pas mon temps à m'envoyer en l'air ou sur le circuit à jouer avec la mort, j'ai d'autre passion, d'autre passe temps... Même si je dois l'avouer l'un de mes passes temps favori c'est passer du temps avec elle, bizarre n'est-ce pas ? Enfin pas plus bizarre que son merci, j'avoue que sur le coup je n'ai pas très bien compris pourquoi, mais après avoir poser la question, sa réponse me fit sourire. « Tu n'as pas à me remercier pour ça... Et ce sont nos parents et toi-même que tu dois remercier pour m'avoir fait entrer dans ta vie. » Au fond c'est vrai, elle n'a pas besoin de me remercier pour cette  nuit, ça aurait fini par arriver tôt ou tard, l'attirance que j'éprouve envers elle est bien trop forte, j'aurais tout de même craquer... Et s'il y a des personnes a remercier pour m'avoir fait entrer dans sa vie c'est bien nos parents avec leur dîner "piège", mais elle également, car elle aurait très bien pu ne jamais venir demander d'explication. « Il me semble que j'ai un petit déjeuner à préparer. »
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 19/04/2015 Mon avatar est signé : Angel Dust et j'ai posté un total de : 201 Sinon, on m'appelle : Priss.

Age : 27
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Jeu 15 Oct - 13:39


I am the Maniac, I am the Ghoul, I am in the shadows



I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ Lui comme moi étions bien, blottis l’un contre l’autre, les yeux dans celui de l’autre. Nous avions nié l’évidence depuis trop longtemps, mais je crois que c’était notre conscience qui nous avait fait barrage, nos passés bien trop lourds pour être renouvelé. Je me mordais la lèvre sous sa beauté, et son si beau sourire, puis levais un sourcil à mon tour à ses paroles. Plusieurs passions ? Hum intéressant, je voulais bien savoir quoi. J’aurais bien l’occasion de lui demander ça.

« - Les deux je pense. Tu es plein de surprise Mr Osborn. J’ai bien envie d’en savoir plus sur toi. Encore et encore… »

Je souriais puis riais à ses paroles, il n’avait pas tort, c’était surtout grâce à nos parents si nous étions dans les bras l’un de l’autre à ce moment précis. Ils nous avaient piégés, et le courant était passé direct. Mais l’entêtement de Ric’ m’avait poussé à repoussé mes limites et d’aller le revoir pour l’engueuler. Je me mordais la lèvre puis m’approchait dangereusement des siennes pour l’embrasser au coin avant de faire ma chipie.

« - Certes. Mais disons que si tu n’avais pas accepté que je reste, on n’en serait pas là. Et puis je trouve ça légitime de te remercier, car il faut être deux pour tout faire. Et nous sommes deux. »

Je souriais puis profitais encore quelques minutes de son contact si doux sur ma peau. Il me faisait frissonner, c’était comme une drogue, il était ma dose d’héroine. Puis il me disait qu’il devait remplir nos estomacs et je rouvris les yeux, en riant. Je lâchais ses cheveux que je tenais bien fortement, puis reculais doucement.

« - Ah oui. Désolé. Je te laisse faire. »

Je rougissais puis allais poser mes fesses sur un de ses tabourets, le regardant s’affairer à satisfaire nos appétits grandissants. Je m’amusais alors à dessiner des formes transparentes sur sa table tout en lui posant des petites questions.

« - C’est quoi tes autres passions ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 01/05/2015 Mon avatar est signé : Unicorn et j'ai posté un total de : 314 Sinon, on m'appelle : the pretty reckless pour vous servir

Age : 28
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Jeu 15 Oct - 14:32





River & Aymeric
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

Il faut être aveugle pour ne pas voir que River sait que je lui cache quelque chose de mon passé, en même temps comment ne pas le deviner ? Je sais également que ce n'est qu'après cette nuit cela ne sera qu'une question de jours avant que je me livre totalement à elle... Mais juste pas maintenant, je profite juste de l'instant, de ses bras autour de moi... « Toi aussi tu es également pleine de surprise, mais je lis en toi comme dans un livre ouvert. » En fait je suis surtout très observateur, mais je suppose que c'est ce qu'il faut pour lire en une personne comme j'arrive à le faire avec River... Mais je suis sincère, elle est pleine de surprise et au fond j'aime ça. J'eus un sourire amusé lorsqu'elle s'aventura à me déposa un baiser au coin des lèvres, mais le sourire s'agrandit encore plus en l'entendant. « C'est vrai. Tu es la première femme mis-à-part ma mère qui m'a hurler dessus, mais aussi la seule à vouloir apprendre à me connaître pour te faire ton opinion, j'ai eu envie de te donner cette chance. » Je ne sais pas réellement ce qu'elle entend par "nous sommes deux" et je l'avoue qu'au fond ça me fait peur, car une phrase pareil a plusieurs signification et aucunes d'elles ne sont faites pour moi... Enfin je crois... Je déposa alors un baiser sur son front après qu'elle m'est lâché pour que je puisse faire le petit déjeuner. « Ne t'excuse pas... T'es mignonne quand tu rougis. » Dis-je sur un ton amusé, mais en réalité je le penses, ce n'est pas la première fois qu'elle rougit en ma présence et j'ai toujours trouvé ça mignon et adorable... Je l'ai laissé s'installé et j'ai ouvert le frigo pour en sortir, du beurre, des oeufs et du bacon. J'ai sorti une poêle, allumé la plaque de cuisson et j'ai fini par faire revenir le bacon. « J'aime beaucoup lire, je n'ai pas de genre particulier, ça peut être policier, comme fantastique... » Tout en lui répondant, je continuais ma cuisine, une fois que j'ai eu fini de faire cuire le bacon, j'ai alors fait des oeufs brouillés avec la sauce du bacon.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 19/04/2015 Mon avatar est signé : Angel Dust et j'ai posté un total de : 201 Sinon, on m'appelle : Priss.

Age : 27
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Jeu 15 Oct - 16:28


I am the Maniac, I am the Ghoul, I am in the shadows



I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ Il me rendait toute chose, et ça faisait bien longtemps qu’un homme ne m’avait pas rendu aussi … Docile. J’étais le genre de femme tout feu tout flamme, à envoyer valser le monde et plus prendre soin des animaux que des hommes. J’avais tellement été meurtrie, j’avais perdu mon âme et mon innocence dans ma précédente relation, que je m’étais promis de ne jamais plus laisser un homme compromettre ce que j’étais. Il faut croire qu’en fait je ne tiendrais jamais ma promesse intérieure. Car au fond Ric’ avait su faire sa place et il en avait pris une part importante de ma vie, le risque était qu’il me fasse autant de mal que James, mon ex. J’espérais juste que jamais ça n’arriverait. Il me disait qu’il lisait en moi comme dans un livre ouvert, en même temps j’avais toujours été si expressif que ça ne m’étonnait guère… Je souriais et lui répondait.

« - En même temps je ne suis pas si compliqué à deviner. »

Je me mettais à caresser sa joue, me perdant dans les jolis plis de son visage, sur le rosé de ses lèvres et la beauté de son sourire. Ses cheveux en bataille lui donnaient un certain charme comparé à sa coiffure toujours propre et soigné du travail. Je riais quand il disait que j’étais la première femme à l’avoir grondé et qu’au fond il avait toujours voulu me donner une chance, je n’étais pas comme les autres, je ne me fiais qu’à ma propre opinion. Je rougissais qu’un peu plus à ses dires, et riait de mon attitude.

« - Je suis une râleuse, tu le verras par toi-même. »


Il déposait un baiser sur mon front après que je l’ai lâché puis soulignait le fait que je rougisse, ce qui me fit virer au cramoisis, et me rendre encore plus gênée. Je faisais mine que je n’étais pas du tout gêner, osant même un rire faux, et gigotant comme une idiote avant de rire réellement.

«- Ce n’est pas du tout une position gênante de rivaliser avec un gyrophare, je vais m’en remettre t’en fais pas ! »

Je reprenais possession de mon être, et m’installais un peu mieux, le regardant cuisiner avec entrain et passion ? En tout cas toutes ces divines odeurs, réveillait qu’un peu plus le cri de famine de mon estomac. Je le dévorais du regard quand il me disait être un littéraire, pas très étonnant étant donné qu’il était très cultivé. Je souriais tout en continuant mon interrogatoire.

« - Ton livre préféré c’est quoi ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 01/05/2015 Mon avatar est signé : Unicorn et j'ai posté un total de : 314 Sinon, on m'appelle : the pretty reckless pour vous servir

Age : 28
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Jeu 15 Oct - 17:54





River & Aymeric
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

Je suis sûr que Simon, mes parents, les siens et d'autres personnes qui on pu me voir en compagnie de la jeune femme se sont rendu compte de beaucoup de chose, des choses auxquels je n'ai vraiment pas envie de penser... Parce que je sais que si j'y pense je finirais par la blesser, malgré moi, car je sais que les relations ne sont pas faite pour moi... Mais n'ayant aucun mal à lire en elle, je n'ai presque aucun mal a deviner ce qu'elle veut réellement de moi et ça me fait peur, réellement peur... « Même à ce fameux dîner alors que je ne te connaissais même pas, je lisais en toi comme dans un livre ouvert.  C'est ce qui fait que les gens s'attache à toi, sans le vouloir tu les laisses entrer dans ton univers. » Elle qui voulait éviter à tout prix que les gens s'attache à elle, ce n'est certes pas comme ça qu'elle y arrivera. Est-ce que je l'ai espéré qu'elle débarque dans mon bureau pour des explications ? Peut-être, je ne sais pas... Mais je n'aurais jamais songé qu'elle aurait voulu se faire sa propre opinion a mon sujet, surtout que presque tout le monde me connaît à Savannah, réputé pour mon côté tombeur de ses dames, mais aussi pour être le plus gros connard... « Et qu'est-ce qui pourrait te faire râler ? » Oui il m'arrive par moment juste m'amuser à la faire rougir, parce que je trouve que cela la rend encore plus magnifique qu'elle ne l'est déjà. Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un sourire amusé en l'entendant. « Je me demande si tu te rends compte le nombre de fois où tu rougis en ma présence... » Je suis très observateur, rien ou presque ne m'échappe, par fois c'est presque agaçant à la fois pour mon interlocuteur, mais aussi pour moi... Mais bon j'ai fini par vivre avec. Et je faisais calmement le petit déjeuner, rempli de protéines, rien de mieux pour reprendre des forces. « Les romans d'Arthur Conan Doyle sur Sherlock Holmes. » J'aime Sherlock Holmes, sa façon de parler, de résoudre des enquêtes, sa facilité à cerner les gens... Je continue tranquillement ma cuisine et pendant que ça finissais de cuire tout doucement, j'en ai profité pour mettre la table, les assiettes, les couvert, le pain, sel et poivre au cas-où et sans oublier le jus d'orange, important pour l'apport de vitamines.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 19/04/2015 Mon avatar est signé : Angel Dust et j'ai posté un total de : 201 Sinon, on m'appelle : Priss.

Age : 27
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Jeu 15 Oct - 20:59


I am the Maniac, I am the Ghoul, I am in the shadows



I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ Mon regard était fixé sur le sien alors que nous parlions de tout sauf de choses concrètes comme : « Qu’allions nous faire maintenant ? ». Je crois que ni l’un ni l’autre n’osait aborder la question, tellement qu’entre nous ça coulait de source. Je crois qu’il n’y avait pas tellement de questions à se poser, il fallait juste agir simplement. Je baissais mon regard en souriant, flatté de ses mots sur ma personne. J’avais toujours été généreuse, et il me disait qu’inconsciemment je faisais entrer chaque personne que je côtoyais dans mon monde. Là était une belle qualité mais aussi mon pire défaut, c’était ça qui me faisait beaucoup de mal. Il n’était pas le premier à me le dire, James fut le premier, ce qui m’arrachait un sourire triste et un pincement au cœur. Penser à lui faisait mal…

« - Merci… Tu n’es pas le premier à me dire ça. »


La première fois qu’il me l’avait dit, j’en étais tombé follement amoureuse, et j’ai regretté par la suite de l’avoir aimé. Il avait corrompu mon esprit, mon cœur, mon corps et pire mon âme. J’avais mis des années à me reconstruire, tellement la chute avait été terrible. Heureusement, mes animaux m’avaient sauvés de ce naufrage et m’avait ramené à la raison et à ma première passion. Il revenait à un sujet plus joyeux, l’objet de mes râleries. Je riais et le regardais, l’air songeur…

« - Pleins de choses, comme tomber de bon matin, me parler mal ou pire… Ne pas avoir mon chocolat et mon muffin le matin, là je deviens rouge de colère. Bouhhh ! »


Je riais mais c’était tellement vrai, j’avais une sainte horreur de ne pas avoir ma routine du matin, on pouvait être sûre que je serais de mauvais poil toute la journée, c’est pour ça qu’en général Laura me les apportaient dès le bon matin au pas de ma porte. Elle n’aimait pas subir mon courroux. Puis il abordait le fait que je rougissais souvent en sa présence, et je fis un geste de la main comme si c’était sans importance.

« - Je le vois pas mais je le sens, ce qui est encore pire. Je ne le contrôle absolument pas d’ailleurs. »

Je riais puis repris confiance en moi, le rouge de mes joues s’atténuant pour se rosir un peu. Il continuait sa tambouille, tout en mettant la table pour nous deux. Il était appliqué dans ce qu’il faisait et continuait ainsi à me décrire sa passion pour Sir Arthur Conan Doyle. Je me mordais la lèvre puis lui répondait.

« - Bon auteur. Je suis allé visiter la maison de Sherlock à Londres, rue baker street l’an dernier, c’était génial. Ton film préféré ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 01/05/2015 Mon avatar est signé : Unicorn et j'ai posté un total de : 314 Sinon, on m'appelle : the pretty reckless pour vous servir

Age : 28
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Jeu 15 Oct - 22:12





River & Aymeric
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

Au final plus je pense à comment agir avec Riv' et plus je me dis que le mieux et de laisser le temps agir et de voir ce que ça va donner... C'est sans doute la meilleure façon d'agir quand on ne sait plus quoi faire. Contrairement à Riv' j'étais plus réservé, plus fermé qu'elle, je ne laisse entrer personne dans ma vie sans le vouloir. Riv' j'ai voulu la laisser entrer alors j'ai baissé ma garde. Contrairement à Riv' cela ne se voit pas lorsque je suis triste. Je n'ai pas pu m'empêcher de me sentir coupable de voir cet air triste sur son visage... « Pardon, je ne voulais pas te rendre triste.  » Dis-je en lui caressant doucement la joue. Je ne voulais en aucun cas lui causer de la peine, pas maintenant, jamais même... Mais lorsqu'elle m'affirma être une râleuse, cela ne m'étonne même pas en réalité et je n'ai pas pu m'empêcher de rire en l'entendant m'énoncer ce qui la fait râler « Dans ce cas, je suis vraiment désolé ma chère, mais ce matin il n'y a ni chocolat, ni muffin pour vous » Autant qu'elle le sache directement, elle pourrait vite se faire à l'idée que ce matin il n'y a pas de muffin, ni de chocolat, mais je le retiendrais pour la prochaine fois. Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un tendre sourire en l'entendant. « Je sais que tu ne le contrôle pas, c'est ce qui fait que c'est mignon et adorable. » Je me demandais presque si elle dans le futur elle continuerait à rougir un peu en ma présence. Puis j'ai fini par mettre le couvert, d'ordinaire je ne mange pas le matin, mais je vais faire une exception. Et au moment où je mit la moitié des oeufs brouillés au bacon dans son assiette et l'autre moitié dans la mienne je répondis à sa question. « Tu as de la chance tu m'étonnes c'est un endroit épic. Mon film préféré ? Le dernier Fast and Furious, celui où il rende hommage à Paul Walker. » Cet acteur était juste fantastique, c'était un pilier de cette saga et j'avoue ça me fait penser à Abi.
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 19/04/2015 Mon avatar est signé : Angel Dust et j'ai posté un total de : 201 Sinon, on m'appelle : Priss.

Age : 27
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Jeu 15 Oct - 23:42


I am the Maniac, I am the Ghoul, I am in the shadows



I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ Je ne me rendis compte que de mon sourire triste que lorsque Ric’ s’excusait et qu’il me caressait la joue avec son air coupable. Je lui fis un sourire confiant posant ma main sur la sienne sur ma joue. Il n’était en rien coupable, et il ne le serait jamais. Après tout il ne pouvait pas deviner et il ne saurait jamais mon passé tumultueux, je relevais mes yeux brillants vers lui, déposant un baiser sur la paume de sa main quand il l’a retirait.

« - Tu n’as rien à te faire pardonné. Tu ne pouvais pas deviner. »


Oh que non il ne pouvait pas deviner. Et j’espérais que jamais il ne saurait tout ça. Je lui fis un sourire, puis fut éprise de son rire quand je lui énonçais les raisons de mon courroux assez fréquent. Oh mon dieu, comment ne pas craquer. Je riais à mon tour à ses dires puis passais ma langue sur mes lèvres quand je le vis nous servir, ce qui ne m’empêchait pas de lui répondre.

« - Techniquement, nous sommes en plein milieu de la nuit et non le matin. Je ne peux en aucun cas râler, mais tu pourras toujours allé m’en chercher au petit matin si tu ne veux pas subir ma mauvaise humeur, quoi qu’avec toi, je suis rarement de mauvaise humeur. »

Je piquais un bout d’œuf et de bacon avec ma fourchette, avant de le mettre dans ma bouche et faire une mine d’extase, c’était vraiment bon. Je le remerciais du regard, puis fit une mine choquée, posant mon index sur ses lèvres pour ne pas qu’il m’en dise plus.

« - Je sais, je suis chanceuse. Fast and furious pas étonnant. Mais chut ! N’en dis pas plus je ne l’ai pas vu ! »

Je riais de nouveau puis retirais mon doigt de ses lèvres, pour me concentrer sur mon assiette ainsi que notre conversation.

« - Ta musique préférée ainsi que ta position préféré ! »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 01/05/2015 Mon avatar est signé : Unicorn et j'ai posté un total de : 314 Sinon, on m'appelle : the pretty reckless pour vous servir

Age : 28
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   Dim 1 Nov - 12:40





River & Aymeric
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

J'ai juste envie de profiter de ce moment, de ne pas me prendre la tête avec telle ou telle question. Je veux juste profiter de Riv', mais je me rends finalement compte qu'une de mes paroles a dû la blesser, car j'ai vu son sourire triste et sérieusement c'est ce que je voulais éviter aujourd'hui. Alors que je lui caressais doucement la joue, sa main vint se poser en douceur sur la mienne. Je ne voulais pas la voir pleurer, ni maintenant, ni jamais... Je n'ai jamais aimé voir quelqu'un pleurer, je souris doucement à son baiser sur la paume de ma main. « Tu sais que si tu as besoin de parler je suis là n'est-ce pas ?  » Je sais c'est idiot de demander, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Après tout hier je me suis bien confié à elle, alors pourquoi ça ne serait uniquement qu'à sens unique ? Mais pour repartir sur des choses plus joyeuses, j'ai alors plaisanté sur le fait qu'il n'y aurais pas de muffin pour le petit-déjeuner et j'avoue que je préfère la voir rire et sourire que triste. « Je verrais ce que peux faire dans ce cas. Loin de moi l'idée de te mettre en colère. » Après tout ce n'est pas la mort, j'aurais juste à prendre la voiture et aller chercher quelques viennoiseries, c'est largement faisable non ? Puis non avons fini par commencer à manger tranquillement et j'avoue que la demoiselle quand elle a des questions à poser et qu'elle le peut, elle ne s'en prive pas. Après tout pourquoi elle le devrait ? J'attendis qu'elle retire son doigt de ma bouche afin de lui répondre. « Très chanceuse. Non pas étonnant quand on me connait. Il va falloir régler ce petit détail au plus vite mademoiselle Marshall. » Et en entendant sa question, je n'ai pas pu m'empêcher de rigoler, car il y a de quoi, la jeune femme ne se prive pas sur les questions. « Demons d'Imagine Dragons et toutes les positions que me permet de faire face à ma partenaire.»
code by Chocolate cookie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» "Tout allait de mal en pis et j'étais à bout de force. L'adrénaline qui m'avait donné un coup de fouet, se décomposait, me laissant ivre de fatigue."
» DESCENT - A Journey in the Dark (un voyage dans les ténèbres, quoi)
» Stop tout !!!
» LBP2 retardé car tout le monde ne peut pas connecter sa PS3
» Tekilah...Pandawater plus tout frais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TURN TO STONE ::  :: OUT OF SAVANNAH-