AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 past is a freaking ghost (ft Marlon/hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: past is a freaking ghost (ft Marlon/hot)   Lun 29 Juin - 15:09



past is a freaking ghost



Bien sûr que Marlon a des défauts. Il en a même tout un tas, et Aubrey les connaît par cœur. Il n'y a pas la moindre exception, pas la moindre parcelle de sa personnalité qu'elle ne connaît pas - quoi que, il a son jardin secret comme tout un chacun -. Mais ses défauts, elle ne les a jamais détestés. Pas totalement, en tout cas. Ils ne se sont que rarement disputés, c'est bien qu'il y a une raison : elle l'a accepté tel qu'il est depuis longtemps. Et il en a fait de même de son côté. Et à présent qu'ils sont ensemble, les défauts de Marlon lui paraissent plus obsolètes encore. C'est peut-être parce que c'est le début, aussi. Mais il est aux petits soins, fait tout pour lui faire plaisir sans se soucier de ce qu'il veut lui. Il tient à elle, c'est un fait, cela se voit dans chacun de ses gestes envers elle. Forcément, Aubrey n'est pas objective. Elle aime tout de lui, ce n'est pas une grande nouvelle. Même sa jalousie, qui prouve ses sentiments plus qu'autre chose. Tant qu'il n'est pas dans l'excès au point de l'empêcher de voir ses amis ... elle ne s'en plaindra pas. Jamais. « Arrête, t'es parfait à mes yeux. » Elle fait mine de lui asséner une petite tape sur l'épaule, un sourire malicieux aux lèvres. Ce n'est quand même pas si compliqué à comprendre, hum ? En fait, elle n'a même pas besoin de lui dire qu'elle l'aime, qu'elle est amoureuse de lui - même si elle finira par le faire, bien sûr -, cela se voit. Si Marlon ne s'en est pas encore rendu compte, c'est qu'il a des œillères.

En même temps, ce n'est pas Aubrey qui pourra le juger sur ça. Depuis combien de temps nourrit-il des sentiments à son égard sans qu'elle l'ait vu déjà ? Mais ce n'est pas tout à fait pareil, puisque, à présent, ils forment un couple. Elle n'a pas à se freiner ou à se retenir dans une situation ou une autre. Si elle a envie de l'embrasser là, tout de suite, elle peut. Mais elle n'en est pas là : le film commence et elle se cale un peu mieux encore contre lui. « On en découvre tous les jours. » Réplique-t-elle, amusée. Elle sait que c'est faux, il ne cherche qu'à la taquiner. Rien d'autre. Elle en est convaincue, à tel point qu'elle aurait réagit de manière tout à fait différente s'il avait plutôt parlé de l'autre personnage principal du film ... A savoir Bébé. C'est qu'elle est canon, mais pas tout à fait dans son style à elle. Elle est aussi châtain qu'elle est brune et ... Aubrey ne danse vraiment pas comme elle. Bon, ok, le point ne va pas en sa faveur. Mais elle fait totalement confiance à Marlon, aucun doute là-dessus. S'il voulait la blesser, il l'aurait fait depuis très, très longtemps. « Au moins, on va pouvoir baver à deux sur le corps de Patrick. » Cela n'a pas la même saveur pour Marlon et pour Aubrey, mais elle ne peut pas s'en empêcher ; le voir jalouser un acteur est hilarant. Comme si elle pouvait aller voir ailleurs alors que la 'perfection même' la tient contre elle. D'ailleurs, elle en profite pour poser sa tête au creux de l'épaule de Marlon alors que sa main vient de s'emparer de celle, libre, du jeune homme. Elle n'aurait vraiment pas pu imaginer meilleur week-end que celui-là.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: past is a freaking ghost (ft Marlon/hot)   Lun 6 Juil - 22:56



past is a freaking ghost



C'est vrai qu'Aubrey me connait parfaitement, peut être même mieux que je ne me connais moi même, ceci dit, être en couple avec elle risque de révéler une part de ma personnalité qui n'est pas sortie à ce jour, simplement parce que je n'ai jamais été amoureux avant elle, parce que je n'ai jamais véritablement été en couple avec quelqu'un. Je prenais la fuite trop vite, trouvant des excuses minables du genre : "elle a un trop gros nez". Tout a toujours été bon à prendre je dois dire. Alors le fait qu'elle me considère comme proche de la perfection me fait un bien fou. C'est rassurant, agréable. C'est mieux et plus efficace que n'importe quel je t'aime, ce n'est pas mon genre mais je crois que je pourrais rougir après une telle remarque. Elle assène un coup très léger au niveau de mon épaule et je ne peux m'empêcher de m'emparer de ses lèvres pour un échange fougueux qui ne dura que quelques secondes. "Tu t'en sors pas si mal tu sais." fis je en plaisantant, essayant de masquer cette gêne comme je le peux. Ce n'est pas dans mes habitudes d'être mal à l'aise à cause d'un compliment mais celui là est terriblement significatif. On repart sur ce fameux film et plus particulièrement l'acteur principal: Patrick Swayze. Et même si je plaisante avec ça, non, ça n'est pas du tout le genre qui me plait, je les préféré avec plus de poitrine et moins d'abdominaux. Autrement dit, rien à voir avec ce que transpire ce mec meme si je reconnais son charme et que je peux comprendre pourquoi toutes les filles le trouve divin. C'est un mythe, un peu comme Scarlett Johansson chez nous quoi...

Et puis, je met trop d'engouement dans nos parties de jambes en l'air pour considérer le fait d'aimer les hommes de toutes façons. "Ou alors..." fis je dans un sourire, laissant ma phrase en suspend. "Tu observes Patrick et moi.. Je te regarde toi." Deux heures ne suffiraient pas à ce que je me lasse, c'est certains, je pourrais la regarder des heures durant, sa gueule d'ange ferait baver n'importe quel mec en même temps. Il faudrait être aveugle ou complètement abruti pour ne pas la trouver à son gout. Et ça Hardin l'a bien comprit mais ne revenons pas sur les sujets qui fâchent. Sa main vient chercher la mienne alors qu'elle s'installe confortablement contre moi. Les images défilent sur l'écran mais je ne regarde pas vraiment ce qui est en train de se déroule sur la télévision, je préfère de loin me concentrer sr son parfum, sur la douceur de sa peau et ses lèvres rosés. Par moment, je m'octroie une séance de bisou, le plus souvent lorsque l'on voit le jeune homme se dénudé à la télévision. C'est fou quand même, je ne vais pas être jaloux d'un mec -mort à l'heure actuelle d'ailleurs-. Je souris à cette pensée. Je la veux pour moi et rien que pour moi, la simple idée qu'elle puisse avoir envie d'un autre me révulse et me fait mal au coeur même s'il est logique et sain de fantasmer. Parfait, le moment est tout juste parfait et le film se déroule dans une ambiance douce, légère et agréable, elle tout contre moi. Ce que c'est bon.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: past is a freaking ghost (ft Marlon/hot)   Mer 8 Juil - 19:22



past is a freaking ghost



Marlon est adorable quand il est mal à l'aise. Ce n'est pas son genre, mais il est évident que le compliment d'Aubrey - on ne peut plus sincère - l'a gêné d'une manière ou d'une autre. Il l'embrasse pour le cacher mais c'est toujours relativement visible sur son visage lorsqu'ils s'écartent l'un de l'autre. Aubrey ne relève pas, se contentant de sourire mystérieusement, taisant un nouveau compliment. Son but n'est pas de le faire fuir en l'inondant de ce genre de choses. Il pourrait mal prendre le fait qu'elle accentue sa gêne et ce serait logique. Qui aime se retrouver dans une situation embarrassante ? Marlon est quand même assez - voire très - fier, il l'a montré maintes et maintes fois depuis que leur relation est devenue ambiguë. D'ailleurs, elle ose espérer que cela n'arrivera que rarement, mais elle appréhende leurs disputes à venir. Bon, ils ont encore du temps devant eux. Mais elle se doute qu'il ne sera que très rarement le premier à revenir vers elle ... même s'il admet être en tort. C'est dans son caractère. Et si cela fait partie de ses défauts, Aubrey campe sur sa position : elle adore tous les aspects de sa personnalité. Et cela passe par là. Elle aura le temps de s'en lasser ... peut-être. Mais elle en est loin. Très, très loin. Et elle le connaît depuis suffisamment de temps pour savoir qu'elle n'en aura jamais totalement marre. Elle est accro à Marlon, c'est un fait. « Arrête, tu vas me mettre mal à l'aise. » Plaisante-t-elle avant de s'installer confortablement contre lui, sa main dans la sienne et sa tête posée sur son épaule.

En réalité, c'est flatteur. Il préfère la regarder elle plutôt que de regarder les danseuses carrément bien faites qui défilent à la télévision. Et, au bout de quelques baisers échangés au cours du film pendant certaines scènes précisément, Aubrey finit par comprendre à quel jeu il joue. Loin de lui l'idée de l'empêcher de se concentrer sur les images mais bien sur certaines en particulier. Au bout d'un temps moment et n'y tenant plus, elle finit par se décider à lui faire remarquer. « Me dis pas que tu ne veux pas que je vois Patrick torse nu quand même ? » Sacrilège ! Elle se retient, bien sûr, de l'ajouter mais ce n'est pas faute de le penser. Bon, en même temps, elle a tout ce qu'il lui faut à ses côtés. Marlon a un corps de rêve, et si elle le voulait ... elle pourrait le voir plus en détails là, tout de suite. Aubrey se décide à quitter des yeux l'écran, de toute façon le film arrivera bientôt à sa fin, pour regarder Marlon, un sourire amusé aux lèvres. « T'as qu'à apprendre à danser comme lui aussi ... » Oh, elle en serait ravie. Aubrey ne danse définitivement pas aussi bien que Bébé - à la fin du film en tout cas - mais cela ne la dérangerait pas le moins du monde ... bien au contraire.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: past is a freaking ghost (ft Marlon/hot)   Mer 15 Juil - 9:38



past is a freaking ghost



Ce qui est en train de se passer entre nous n'a pas de sens, après tout, on a été amis toute notre vie -même s'il est clair que de mon côté c'était bien plus que ça depuis longtemps- et de toutes façons, rien ne m'a jamais paru aussi parfait, aussi normal. Je suis aux anges alors que je suis en train de regarder une comédie romantique alors franchement, si ce n'est pas un signe. Je n'arrêterais pas de lui dire qu'elle est belle, qu'elle est douce et que j'aime son odeur, simplement parce que ce sont tous ces petits détails qui prouvent que l'on tient à une personne non ? Ma mère avait pour habitude de dire que mon père n'était pas le plus expressif des hommes mais qu'elle savait qu'il l'aimait pour toutes ses petites attentions au quotidien. Mon sourire inonde mon visage et je suis de toutes façons plus concentré sur elle que sur les scènes qui se jouent à la télévision. Déjà parce que je sais très bien ce qu'il va se passer pendant ce film, je l'ai vu plusieurs reprises -ceci dit, même sans l'avoir vu j'aurais pu en déterminer l'issue finale- mais je suppose que c'est ce que les filles aiment dans ce type de comédie, le fait que tout se termine toujours parfaitement bien, le mec finit toujours par faire un geste après s'être comporté le plus souvent comme un abruti et ils finissent ensemble. Bref. Elle remarque alors mon stratagème pour l'empêcher de baver sur le corps de Patrick et me le fait largement comprendre. "mince percé à jour !" fis je en plaisantant.

Elle reprend alors pour me dire que je n'ai plus qu'à danser comme lui si je veux qu'elle bave sur moi. Je fronce les sourcils, je sais qu'elle n'est pas sérieuse mais quand même, la plaisanterie ne serait elle pas en train de déborder ? Surtout que franchement, elle connait mes talents de danseur et ils sont loin d'être magnifique, bien au contraire. J'ai deux pieds gauches, je suis particulièrement mauvais dans ce domaine. Et je crois que m’améliorer aujourd'hui n'est pas d'actualité, je suis pas un type coordonné pour tout ça. J'ai essayé des millions de fois, c'est juste pas fait pour moi. "Je sais faire plein d'autres choses." finis je simplement par dire, un sourire taquin sur les lèvres. La danse n'est pas vraiment une nécessité en soit, après tout, jusque là, je m'en suis toujours très bien sorti sans savoir danser alors ça ne va pas changer à cause de ce film. "comme ça..." ajoutais je en chatouillant la jeune femme à la taille, un large sourire sur le visage. Elle croyait quoi, qu'elle allait s'en sortir comme ça. La torture ne dure que quelques petites secondes, je sais à quel point elle trouve cela désagréable, c'est juste pour l'embêter un peu. Je viens ensuite l'embrasser sans lui laisser le temps de parler, un baiser emplie de tendresse et de fougue avant de reculer légèrement mon visage et reprendre dans un murmure: "Ou ça..." je me mordille doucement la lèvre. Bon dieu ce que je suis bien avec elle.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: past is a freaking ghost (ft Marlon/hot)   Jeu 16 Juil - 1:44



past is a freaking ghost



Il n'est pas bien difficile de deviner les intentions de Marlon. Ses assauts surviennent toujours à des moments bien précis du film et une chose en entraînant une autre, Aubrey finit par assembler les pièces du puzzle. Ahah, il est incroyable. Mais elle ne parvient pas à lui en vouloir - en même temps, ça n'a rien de grave -, sans doute l'aime-t-elle trop pour cela. C'est dingue, d'ailleurs, comme les choses ont vite évolué. Elle qui n'avait jamais, consciemment en tout cas, cherché à le voir autrement que comme son meilleur ami ... Aujourd'hui, elle est amoureuse de lui. Raide dingue de lui, de tout ce qui le constitue et, oui, même de ses pires défauts. Elle ne peut plus se passer de lui. Elle était déjà accro à lui avant mais c'est encore pire maintenant, parce qu'ils partagent des sentiments forts. Marlon s'est déjà confessé deux fois d'ailleurs ... et dans les deux cas, son cœur s'est emballé. Elle finira par crever à cause de ça, un arrêt cardiaque fulgurant parce qu'il aura été proche d'elle. Mais c'est une mort enviable, hein ? Y a pire, franchement pire. Sourire malicieux aux lèvres, Aubrey ne cherche même plus à tourner le regard en direction de la télé. Patrick est en train de se tirer de toute façon, laissant Bébé seule et désœuvrée. Et elle, de son côté, a bien plus important à faire : contempler l'homme à ses côtés. Marlon est très beau mais c'est d'un regard déformé par l'amour qu'elle lui porte qu'elle le couve désormais. Au passage, elle n'hésite pas à le taquiner et à lui préciser qu'il n'a qu'à danser avec elle, lui.

Bon, ce n'est pas son truc, c'est vrai. Il ne danse pas si mal que ça en réalité mais allez lui faire croire ça têtu comme il est ... Enfin, il a raison : il a plein d'autres qualités. Et il y a plein d'autres choses qu'il sait faire comme personne. Il le sait, le bougre. Cela dit, elle se serait bien passée de ses chatouilles. Elle craint ça. Énormément. Et, d'ailleurs, elle déteste qu'on lui fasse. Mais comme c'est Marlon, elle ne lui en veut pas. Pas du tout. C'est tout de même malgré elle qu'elle explose de rire alors qu'il poursuit sa douce torture. Heureusement, cela ne dure pas bien longtemps ; il devait avoir peur qu'elle finisse par le frapper. C'est ce qui arrive quand on s'approche de ses pieds dans le but de la chatouiller. Pour l'embêter à son tour, Aubrey aurait voulu faire mine de lui faire la tête - quoi qu'elle ne serait pas très crédible avec ses yeux brillants et son sourire qui monte jusqu'à ses oreilles - mais elle n'en a pas le temps quoi qu'il arrive ... Marlon enchaîne avec quelque chose d'autre qu'il maîtrise très bien. En effet, elle ne pourra pas le contredire sur ça. Il suffit de quelques secondes de son baiser pour qu'elle fonde complètement entre ses bras. C'est trop facile mais elle ne peut pas lui résister ... « C'est malin, je ne peux plus t'en vouloir. » Lâche-t-elle dans un murmure, le souffle un peu plus rapide. D'abord les chatouilles, ensuite le baiser, son corps ne suit pas ! Ce qui ne l'empêche pas de se pencher de nouveau en avant pour récupérer ses lèvres dans un baiser endiablé. Décidément, rien ne résiste à Marlon. Et elle sait que, à présent, leur week-end sera parfait.

made by pandora.





RP terminé !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: past is a freaking ghost (ft Marlon/hot)   

Revenir en haut Aller en bas
 

past is a freaking ghost (ft Marlon/hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Cherche] SNES Ghost
» [Récit, Starcraft] Histoires d'une Ghost
» Laser Ghost (SEGA System18)
» Ghost stories
» The past never dies - Wendy & Elliot ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TURN TO STONE :: HIATUS :: Sujets-