AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jayden _ The past is complicated even more in front of you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Jayden _ The past is complicated even more in front of you   Dim 17 Mai - 20:16


“The past is complicated even more in front of you ”




Jayden & Kalina



Deux semaines. Cela faisait autant de temps que mon père nous avait quittés. Mes trois frères étaient encore dans les parages tout comme moi, sauf que mon mari était parti ce matin justement. Ce dernier avait besoin d’aller travailler et ce depuis qu’on était arrivé. Mais, je pouvais le concevoir, mon boulot me permettait de rester dans la maison familiale avec ma famille. Ma fille loupait un peu des cours, mais recevait ces derniers par e-mail pour que je la fasse travailler dessus. Enfin, je me remettais doucement de cette mort, mais ce n’était pas chose simple à faire dans le fond, non, c’était même très compliqué autant dire. Je me retrouvais couché dans mon lit d’adolescence seule, vu que mon mari n’était plus là. L’aube venait de se lever, je pouvais entendre les oiseaux chanter, me demandant bien comme j’allais gérer tout cela, j’allais rester un petit moment ici. Et cela non pas à cause de la mort de mon père, mais bel et bien à cause de mon mariage. J’avais besoin de recul, mais l’endroit était-il le bon pour le faire ? En même temps, ici il y avait ma famille, mais pas seulement. Puisqu’il y avait forcément Jayden, même si pour le moment, je ne l’avais croisé que rapidement aux obsèques de mon père, j’avais tout fait pour l’éviter et bien sûr mes frères l’avaient largement vu. Comme si c’était inscrit sur ma vue ! Pourtant ce n’était pas le cas, oui j’étais allée voir. Pour le coup, j’avais du mal à m’imaginer rester dans les parages, mais je n’avais pas le choix, je ne voulais pas m’éloigner de ma mère, même si cette situation inconfortable dans laquelle j’étais émanait d’elle et de la mère de Jayden. Je ne savais pas comment faire pour éviter les questions qui tournoyaient en rond dans mon esprit. Y répondre ? J’avais tenté de le faire depuis bien des années, mais c’était comme demander à un enfant aimant le chocolat de ne pas en manger, il y allait en courant directement ! L’esprit de contradiction. Je regardais la dernière lettre que j’avais reçu de ce dernier, la planquant sous le matelas, ne sait-on jamais avec le monde encore présent à la maison. Je me levais alors, que je vérifiais que la petite dormait encore. Pour le moment, je ferais en sorte qu’elle suive les cours de sa classe, mais je finirais sans doute par faire une double inscription pour qu’elle rejoigne les enfants de Savannah, mais il fallait d’abord que j’en parle à mon mari, même si je n’avais même plus trop la foi de l’appeler ainsi pour le coup. Bref, je me dirigeais vers la cuisine pour me faire couler un cappuccino tout en regardant par la fenêtre l’arbre qui tenait encore les deux balançoires dans le jardin. Une fois ma tasse prête, je prenais cette dernière après avoir enfilé l’un des pulls de mes frères pour aller en direction de ces balançoires. Il devait être six heures quarante-cinq du matin et il n’y avait pas beaucoup de monde se promenant dans la rue, c’était tranquille et paisible. Je pouvais profiter de cet instant pour laisser mes souvenirs m’assommer petit à petit ! Ce passé était fait d’énormément de chose et rien que je ne désirerais oublier mise à part l’accident dans le fond qui avait changé toute ma vie. Je me balançais petit à petit laissant mes pieds traîner sur le sol, alors que je souriais un peu, avant d’entendre un bruit de poubelle claquer. Je tournais discrètement la tête découvrant au loin Jayden, je me retournais faisant style de n’avoir rien entendu, je ne m’attendais certainement pas à ce qu’il m’ait vu ! Mais, je m’étais trompée. Vu qu’à présent j’entendais cette voix et mon prénom. Je me tournais. « Hey salut... tu es debout tôt ! » Je ne voulais même pas comprendre ce qui se passait dans ma tête et encore moins dans mon être, je voulais ignorer tout signaux me faisant comprendre que mes sentiments n’avaient toujours pas changé, j’allais m’accrocher à mon couple, juste pour sauver les apparences. « Tu vas bien ? » Demandais-je même si l’envie de lui parler n’était pas présente, c’était différent face à face de lui mentir que par écrit.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Jayden _ The past is complicated even more in front of you   Mar 19 Mai - 19:21


“The past is complicated even more in front of you ”




Jayden & Kalina  



Jayden n’a jamais vraiment été un lève tard mais depuis quelques années maintenant il a l’habitude de se lever hyper tôt, qu’il travail ou non. C’est devenu une habitude, il se réveille même avant que le réveille ne vienne faire un vacarme vers ses oreilles. Aujourd’hui n’a pas fait exception à la règle et ce même s’il ne travaille pas se trouvant durant son congé hebdomadaire. Après avoir tourné encore et encore dans son lit, le jeune homme plus si jeune que ça maintenant ou alors uniquement dans sa tête fini par se lever de son lit en tentant de ne pas réveiller sa mère chez qui il vit toujours. Descendant finalement dans la cuisine, il trouva un post it sur le frigo ‘sortir la poubelle’ non pas que ce soit une information capitale mais tout simplement parce que parfois il oublie et les éboueurs passent avant que sa mère le fasse en passant derrière lui. C’est comme cela qu’il enfila ses chaussures et sorti la poubelle en pensant rentrer chez lui juste après et ainsi regarder un programme télévisé. Seulement, son attention fut tout autre puisqu’il remarque rapidement la présence de quelqu’un et c’était loin d’être n’importe qui, bien au contraire. « Kalina ! » Dit-il d’une voix assez forte pour qu’elle l’entende mais pas trop non plus pour qu’elle soit la seule. Autant ne pas réveiller tout le quartier. Il ne s’attendait pas à la voir. Le lieu est propice à certaines retrouvailles puisque même si depuis qu’il l’avait vu brièvement ils ne se sont jamais croisé puisqu’elle vit ici, ou du moins vivait ici et y dort depuis un certain temps avec sa famille dont certains de ses frères dont Jayden était particulièrement proche. C’est plutôt à cette heure-là qu’il ne s’attendait pas à croiser quelqu’un de la famille et encore moins la demoiselle. Comme quoi. « Salut. » Dit-il avec un petit sourire sur les lèvres. Ça lui faisait plaisir de la voir ici même si aurait préféré la voir dans d’autres circonstances. Il connaissait son père depuis presque toujours et au divorce de ses parents il avait été là pour lui mais il était surtout le père de Kalina. Même s’il était heureux de la voir, ça lui faisait tout de même bizarre c’est clair et net. Ca fait tellement de temps maintenant qu’ils ne se sont pas vus, ils se sont parlé par écrit mais c’est totalement différent. Aimer une personne mais la laisser partir sans la retenir parce que c’est mieux pour elle c’est compliqué, réellement compliqué. Mais bon, Jayden tente de faire comme si de rien n’était, c’est le mieux à faire pour elle mais aussi pour lui. Elle est passée à autre chose de toute manière et il est content pour elle. Tout ce qu’il veut c’est qu’elle soit heureuse. « Ouais j’suis plus habitué à me lever tard, je me réveille avant le chant du coq ! » Enfin le coq… il n’y en a pas ici mais façon de parler de toute manière. « Et toi qu’est-ce que tu fais hors du lit aussi tôt ? » Demanda-t-il finalement, réellement intéressé. Non pas que sa vie soit une obsession pour lui mais bon, il ne demande pas juste parce qu’il s’y sent obligé, sinon il ne le ferait pas ça ne fait aucun doute. Finalement, Jayden s’invita par lui-même à venir s’asseoir sur la balançoire à côté de celle de Kalina. C’est fou comme ça lui fait remonter certains souvenirs alors que certaines choses de son passé sont dans le flou le plus total. « Oui je vais bien et toi ? » A cette question, il la regarda pour déceler des réponses dans ses expressions. Il la connaissait par cœur autrefois et même si se comporter comme des étrangers seraient plus simple, c’est impossible, il y a quelque chose au fond de lui l’empêchant d’être ainsi. Il sait qu’elle ne doit pas péter la forme, en même temps vu les circonstances ça se comprend aisément. D’ailleurs il se rappela qu’il ne a pas parlé une seule fois depuis son retour et donc depuis la mort de son père. « J’suis désolé pour ta perte ! » Et il n’a pas vraiment besoin de lui montrer quoi que ce soit en guise de preuve, du moins il le pense en tout cas.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Jayden _ The past is complicated even more in front of you   Lun 25 Mai - 19:21


“The past is complicated even more in front of you ”




Jayden & Kalina  



Je ne pensais pas entendre la voix de Jayden pour le coup, pourtant ce fût le cas. Heureuse tout en étant perplexe de l’entendre. Je savais que ce moment allait arriver, il était forcément prévu dans les astres ! On aurait rien pu faire pour ne pas y arriver dans le fond. Je souriais un peu en le voyant face à moi, je me sentais toute chose, je ne serais pas expliquer ce que je pouvais ressentir à ce moment précis. J’en oubliais presque que j’avais un enfant avec lui qui était endormi encore dans ma chambre d’enfance. Je pinçais un peu mes lèvres entres elles, alors que mon regard tentait d’éviter le sien. Je me sentais bizarre et je ne savais pas réellement comment faire avec cela. Pour le moment, je devais faire avec et je n’avais pas réellement d’autres choix que de le faire ! Je n’allais pas fuir, même si là de suite je pourrais sans doute assassiner du regard nos mères ! Après tout, cela était de leur faute, c’étaient-elles qui faisaient n’importe quoi. Qui m’avait forcé à ne rien dire à celui que j’avais aimé et que j’aimais sans doute encore un peu à en croire mon cœur qui s’emballait bêtement. Enfin, pour le coup, je ne savais pas trop quoi dire, car je devais éviter n’importe quel sujet. J’avais fini par lui avouer qu’il était encore tôt ce qui était bête vu qu’il devait forcément le savoir à mon humble avis. Pour le coup, je n’avais plus qu’à faire taire les sentiments ou tout autre chose me donnant envie de craquer pour lui, ce n’était pas ce qu’il me fallait en ce moment ! J’étais chamboulée et j’étais faible ! Malheureusement trop faible, j’allais finir par me faire happer par mes peines et je n’aurais plus la force de les combattre, je ne faisais que ça depuis deux semaines depuis la mort de mon père, alors c’était dur voire lourd à supporter. « C’est toujours mieux que d’être réveillé par un coq fou désireux de réveiller tout le monde autour de lui ! » Lançais –je en réponse à Jayden, alors que je glissais ma main dans mes cheveux et je mordais un peu ma lèvre avant de secouer la tête. Une boule au ventre, voilà ce qui se passait actuellement dans mon estomac et ce n’était pas des plus agréables. Moi ce que je faisais là ? Aucune idée. Peut-être trop de chose à penser, trop de chose qui m’empêchait tout bonnement de dormir paisiblement comme je l’aurais voulu, mais je faisais avec dans le fond, comme toutes personnes normalement constitué. Je lui adressais un sourire avant de lui répondre. « Je n’arrivais plus à dormir ! » Je grimaçais, voilà que ma peine se réveillait pile à ce moment, les souvenirs me happaient, alors que je désirais juste quelques minutes tranquille où je pourrais être paisible. « Il me manque.. » Je savais qu’il comprendrait après pourquoi lui en parler à lui ? Aucune idée, mais c’était ainsi, j’avais l’impression que malgré les années qui avaient filé rapidement, je ne pourrais jamais reparler avec lui normalement, malgré nos lettres et compagnie ! Pourtant c’était tout à fait le cas. Je parvenais à parler avec lui comme si rien ne nous avait séparés ! Peut-être que c’était grâce à lui ? Sans doute. Je m’en voulais encore pour l’accident, je savais que je n’avais rien fait, mais j’avais dû fuir en portant son enfant, cette idée me meurtrissait encore un peu l’estomac ainsi que l’esprit ! Je m’en voulais et je voulais parfois venir ici pour lui annoncer, mais je ne pouvais pas gâcher sa vie et faire ça à mes proches ! Alors, je supportais tout simplement. « Ça va, enfin on fait aller, tu vois.. » Je le regardais prendre place à mes côtés sur la balançoire qui jonchait la mienne, je me balançais avec douceur, laissant mon regard rejoindre le ciel avec un petit sourire alors que je l’écoutais me dire être désolé. Je glissais ma main sur la sienne en secouant la tête un peu. « Je sais … » Il n’avait même pas besoin de le dire ! Mon père était comme son père et je n’en doutais pas comme ses parents étaient comme les miens enfin c’était ainsi ! C’était le fait d’être voisin en même temps. « Tu travail aujourd’hui ? » Demandais-je pas juste pour faire la conversation, mais étant réellement intéressée.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Jayden _ The past is complicated even more in front of you   Lun 8 Juin - 17:51


“The past is complicated even more in front of you ”




Jayden & Kalina  



Ça serait mentir que de dire qu’il a l’impression de ne pas l’avoir vu depuis trois siècles. Non seulement parce que c’est humainement impossible mais aussi parce que Jayden a des problèmes en général pour savoir qu’elle est la notion du temps. C’est simple, il a la sensation de revivre souvent par le biais des souvenirs qu’il s’invente à force de vouloir s’en rappeler. Les durées qu’il y a entre, c’est donc flou et pourtant Jayden ne fait pas exprès bien au contraire. C’est pour cette raison qu’il ne sait pas vraiment depuis combien de temps ils ne se sont pas vu en vrai. Il sait qu’au font elle lui a manqué plus qu’il ne devrait être possible de manquer à quelqu’un mais au moins ça lui permet de moins souffrir, si on peut dire les choses ainsi. « C’est sûr, c’est toujours mieux de se réveiller à son rythme ! » La conversation à l’heure des plus banales. Pourtant, leur relation ne l’est pas ou du moins ne l’était pas. Aujourd’hui c’est loin derrière eux du moins en théorie en tout cas. Peu à peu il a l’impression qu’ils peuvent parler de tout, que la barrière mise n’est pas vraiment installé et ça fait du bien. Il pensait qu’en la revoyant ça serait bizarre, ils ont vécu pas mal de choses après tout mais non ce n’est pas tant le cas. Elle a l’air tellement mal, il la connait mais ne sait pas vraiment quoi faire pour arranger cela. Il ne dit rien, se contenta de la regarder d’un air peiné. Il n’aime pas la voir ainsi, il peut voir qu’elle ne va pas si bien que ça mais il aimerait pouvoir changer les choses. Malheureusement il n’a pas cette capacité-là. « Je sais… » Il ne sait pas, ce n’est pas le verbe le plus approprié mais il s’en doute. Il s’en doute largement. Il sait qu’elle était proche de lui, à quel point il pouvait être important pour lui. « Il me manque aussi ! » Ce n’est pas autant que Kalina c’est certain mais une autre chose est sure : il le considérait un peu comme son père aussi. Il a l’impression de toujours l’avoir connu, c’était le voisin de la famille d’en face, un ami de ses parents, un second père qui avait été présent pour lui depuis qu’il savait à peine marcher. Lorsque son père a quitté la maison il y a des années, monsieur Ramazzo était là pour lui. Alors bien sûr, sa peine de cette perte ne peut être comparable avec celle de Kalina, il n’ose même pas imaginer ce qu’elle ressent ces derniers jours mais il n’empêche qu’il est aussi touché par cette perte. « Je vois, si jamais tu as besoin, tu sais où me trouver ! » A savoir à l’autre bout de la rue, à quelques mètres même pas. Mais est-ce qu’il est le mieux placé pour cela ? Peut-être pas, surement pas même mais il veut qu’elle sache que si besoin, il sera une oreille attentive. Il le sera toujours, de vive voix ou même par lettre ou téléphone. En fait, en plus de leur relation qui lui manque, c’est aussi le cas pour son amitié alors il est prêt à mettre tout sentiments de côté, pour elle, surtout en cette période de deuil pas facile à vivre pour son ancienne petite amie. « Non je ne travaille pas, pas aujourd’hui ! C’est mon jour de congés » Dit-il avec un petit sourire assez discret pourtant. Il ne travaille pas oui et non pas parce qu’il s’est retrouvé au chômage il y a peu à cause de ses pertes de mémoires qui le mettait souvent en danger dans le garage où il travaillait jusqu’à maintenant, étant donné qu’il a trouvé un autre boulot, dans une animalerie cette fois où tout se passe bien. « Tu vas rester là quelques temps ? » Dit-il en tournant la tête vers elle pour pouvoir discuter plus facilement. « Enfin avec ta fille et ton maris ! » Se rattrapa-t-il comme il pouvait. Ses mémoires sont défauts et même si la savoir marié fait partie des choses qu’il pourrait oublier sans le moindre problème, c’est pourtant ancré dans sa tête. Faut dire que leurs lettres ces derniers temps lui remettait en souvenirs ce détails. Il fait peut-être le curieux Jayden, mais c’est plus fort que lui. Non pas qu’il souhaite la voir partir, bien au contraire mais c’est pour savoir les choses, sa vie, si elle sait ce qu’elle va faire dans les prochains jours. Ce n’est pas évident tout ça, elle va devoir faire avec il le sait et il aurait aimé être là pour elle, plus que le voisin qui lui tient compagnie à cette heure aussi matinale mais il n’a pas trop le choix. L’eau est passée sous les ponts. Elle est mariée, elle a une petite fille. Lui n’a personne dans sa vie mais ce n’est pas pour autant qu’il doit penser à gâcher sa vie tout ça parce qu’il ne l’a pas oublié comme certains nombreux souvenirs manquants dans son cerveaux.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Jayden _ The past is complicated even more in front of you   Mer 10 Juin - 13:10


“The past is complicated even more in front of you ”




Jayden & Kalina  



Le revoir ici me faisait étrange, pourtant je m’attendais à le voir et à devoir lui offrir un sourire. Mais, pour le coup, c’était trop tôt. L’homme censé être le père de ma fille était un homme dont personne ne connaissait l’existence, alors qu’en réalité, à cet instant même ce dernier se tenait devant moi m’offrant ce si beau sourire qui était le sien. Je finissais par laisser un sourire venir illuminer mon visage, autant dire que je me sentais assez mal pour le coup, je ne savais pas si j’allais résister à l’envie de lui dire la vérité. Cela allait faire un bon nombre d’année que je mentais à ce jeune homme qui ne méritait en aucun cas ce traitement. Je finissais par chasser toutes ces pensées qui ne cessaient d’ennuyer mon esprit. « Oui, sans réveil matin qui nous assomme jusqu’à ce qu’on soit assez réveillé pour arrêter de chanter » Ce genre d’appareil plus jeune je les envoyais valser à travers ma chambre finissant assez souvent leur course dans le mur de cette dernière. Ça devait faire mal tout comme mon réveil après tout. Maintenant, j’avais moins de mal à me lever tôt, sans doute grâce ou à cause de ma fille, car certaine fois je pourrais dormir un peu plus, mais cela était impossible. Enfin, je ne m’en plaignais pas non plus. Je n’avais pas cessé de fixer le jeune homme qui se tenait face à moi, alors que j’avais glissé ma main dans mes cheveux. Parler de mon père aussi tôt était encore douloureux et je n’étais pas sûre que dans cinq ans le mal serait vraiment passé. Après tout cet homme avait pris de la place dans beaucoup de vie et il laissait un gros vide, un gros manque, mais on devait faire avec malheureusement. « Il allait comment les derniers jours de sa vie ? » C’était peut-être une question assez lourde à poser à Jayden mais j’avais besoin de savoir, je ne le voyais plus trop souvent, car je ne pouvais pas venir ici comme je le voulais, car autant dire que j’évitais de croiser l’homme qui était face à moi actuellement. Compliqué, pourtant là je n’avais pas eu le choix et je n’avais même pas pensé à lui, juste à cette mort qui avait déchiré mes entrailles. Je le regardais et au plus que je le faisais mon envie de penser à mon passé à notre couple se faisait de plus en plus présente, je me sentais coupable, mais avais-je le choix ? Aucune idée. Je mordais un peu ma lèvre alors qu’il me disait presque qu’il était présent pour moi. Je laissais couler quelques larmes, je me sentais coupable, ce n’’était même pas sûre que je pleurs à cause de la mort de mon père, mais pour tous ces mensonges qui me faisaient culpabiliser. J’aimais nos mère, la mienne et la sienne, mais je leur en voulais et je me sentais cupide de les avoir écouté à la fois. J’en avais marre. « Je sais mais tu dois avoir bien d’autre chose à penser entre ton boulot et ta vie. » Dans le fond, je ne savais même pas s’il avait su se retrouver une copine ou autre, rien que cette idée me tordait le cœur et l’estomac. La jalousie, alors que j’étais assez mal placée pour en ressentir même pas une petite once, je ne pouvais pas en ressentir après tout j’étais partie. Certes j’avais été poussée à le faire, mais j’aurais pu ouvrir ma bouche ? Oui, mais ce n’était pas le cas, je n’avais pas sur le faire. Malheureusement. J’avais fini par me demander s’il travaillait aujourd’hui et la réponse ne tarda pas trop par me tomber au creux de l’oreille. Je lui adressais un sourire hochant un peu la tête. « Alors tu vas pouvoir profiter de ta journée, tu vas en faire quoi de cette journée de congé ? » Cela me faisait un bien fou de lui parler, en face à face, même si je ne pouvais pas libérer mes regrets et remords, je ne pouvais pas me plaindre. C’était un moment d’échange très agréable, je n’en avais jamais douté après tout. Limite je venais de plus parler à Jay’ qu’avec mon mari, autant dire que cela me foutait un petit coup malgré tout de penser à ce dernier. Je secouais la tête. « Je n’en sais rien. » Je n’avais pas date retour particulièrement précise. « Et il est rentré, il avait du boulot, je suis seule avec la petite, enfin seule … tu vois ce que je veux dire. » Bien sûr, il y avait ma famille à mes côtés. Je le regardais glissant un peu sur ma balançoire pour reprendre mes petits balancement qui me berçait alors que mon café avait pas mal refroidit, j’en buvais une gorgée.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Jayden _ The past is complicated even more in front of you   Mar 16 Juin - 19:52


“The past is complicated even more in front of you ”




Jayden & Kalina  



La vie est loin d’être un long fleuve tranquille et ils sont très bien placés pour le savoir. Avant c’était simple, avant il n’y avait pas à se prendre la tête avec n’importe quoi comme aujourd’hui. Avant ils avaient leurs familles au complet, avant il y avait rien pour leur empêcher de vivre. Jayden lui s’habitue à sa situation, ce n’est plus qu’un poids qu’il doit entrainer avec lui mais c’est la vie, il ne va pas s’en plaindre à longueur de journée. Kalina elle par contre, elle vient de perdre l’un de ses proches, c’est tout récent et c’est loin d’être une chose facile à vivre. Jayden pense à ça même s’il ne sait pas ce qu’elle récent, ce qu’elle vit puisqu’il a pratiquement toutes les personnes de sa famille en vie même s’il ne voit pas la moitié d’entre eux. « C’est exactement ça, c’est agréable de narguer le réveil lorsque celui-ci fini par sonner alors qu’on est déjà en forme ! » Autrefois c’était rare que ça lui arrive mais aujourd’hui c’est régulier et ça le met en général de meilleure humeur. C’est cool de ne pas être l’esclave d’un appareil qui nous dit quand c’est réveiller. Bon c’est notre faute si on le met en route mais quand même, leurs sonneries stridentes sont absolument insupportables. Jayden n’est pas là pour parler de réveils. A vrai dire il ne sait même pas pourquoi il est là, il la vue, il est venu. C’était vraiment naturel pour le coup. En tout cas le jeune homme n’est pas certain que parler de son père soit une bonne idée compte tenu du fait que cette perte est toute nouvelle. Mais bon, il se devait e lui dire qu’il était désolé pour sa perte. A part de loin, il ne l’a pas vu depuis les funérailles et donc n’a pas pu lui dire quoi que ce soit. Là il n’est pas là exactement pour ça, c’est juste sur le fil de la conversation. « Il allait bien, enfin je pense qu’il a été heureux durant ses derniers jours. Il ne souffrait pas. » Du moins, en apparence. Il n’a peut-être pas voulu qu’on se face trop de soucis pour lui, qu’on souffre autant que lui en imaginant sa souffrance. Il l’ignore totalement mais c’est ce que le père de Kalina avait l’air : d’aller bien, d’être heureux. Il ne dit pas cela pour la rassurer, c’est vraiment ce qu’il en pense. Jayden a toujours vu son voisin comme un homme fort et pour lui, il est toujours resté fort jusqu’à la fin. En tout cas il se sentit mal en voyant ses larmes couler sur ses joues. Il avait l’impression de lui causer du soucis en venant lui parler de son père, en venant tout court alors que c’est quand même compliqué la situation même si là comme ça on ne dirait pas puisqu’ils parlent, comme avant, comme s’ils n’avaient pas dû se quitter après l’accident. D’ailleurs, ce fut tout naturel qu’il vint avec l’une de ses mains lui essuyer la joue avant de se rendre compte qu’il va peut-être trop loin, ils ne sont plus ensembles et elle est mariée aujourd’hui. « Ouais mais ce n’est pas grand-chose, j’suis toujours en face, la plupart du temps ! » Oui en général il y est lorsqu’il ne travaille pas. Il n’a pas la même vie qu’avant, à faire beaucoup la fête tout en restant sérieux tout de même puisqu’il n’était pas libre. Aujourd’hui il est libre mais ce n’est pas sa priorité dans la vie. Sa vie est trop complexe pour penser à ça, même s’il a eu le temps de se faire à sa nouvelle vie loin d’être des plus simples. En tout cas, il ne fait que la regarder, faudrait peut-être qu’il détourne le regard mais c’est plus simple à dire qu’à faire. Leur rupture ne s’est pas passée comme la plupart des ruptures. Il l’aimait encore, et aujourd’hui il n’est même pas certain de l’avoir oublié. « Je ne sais pas encore, j’ai rien prévu à vrai dire ! » Ouais il n’aime pas prévoir. De toute manière, parfois il prévoit et il finit par oublier alors il préfère s’abstenir. Si ça se trouve il a des choses de prévu mais là tout de suite il ne pense pas, il n’a pas le moindre souvenir de quelconque souvenir. « Ouais je vois ce que tu veux dire. Ta mère doit être contente de t’avoir auprès d’elle ! » Surement pas dans des circonstances comme celles-ci mais elle est tout de même là. « J’suis étonné qu’il soit parti, enfin ce n’est pas à moi de juger ! » Pourtant c’est exactement ce qu’il est en train de faire parce qu’il ne comprend pas qu’il puisse la laisser. Le boulot c’est censé passer après sa femme non ? Il essaye de ne pas se comparer au mari de Kalina mais c’est beaucoup plus fort que lui pour le coup. « J’suis content de te voir en tout cas ! » Faut qu’il se taise pour le coup, il n’a pas à dire cela, pas après tout ce qu’ils ont vécu pourtant, une nouvelle fois c’est tout naturel.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Jayden _ The past is complicated even more in front of you   Mar 23 Juin - 13:45


“The past is complicated even more in front of you ”




Jayden & Kalina  



« Tellement ! Rien que de se réveiller quelques minutes avant et lui dire ta gueule avant même qu’il ne sonne. Autant dire que c’est mon petit kiff personnel ! » Je rigolais un peu, mais c’était exactement ce qui se passait le matin quand je faisais fermer sa bouche à ce dernier avant même qu’il ne l’ouvre. J’avais horreur du bruit que faisait le mien à croire que c’était une chose qui désirait totalement me faire sauter les tympans pour que je doive aller mettre des appareils auditifs. Je ne savais pas pourquoi j’allais parler de mon père avec Jayden, pourtant c’était tellement naturel, que pour le coup, je n’avais même pas songé à me dire que j’allais peut être le mettre mal à l’aise ou autre chose du style. Après tout, il n’avait pas vraiment de chance lui dans la vie et autant dire que je m’en sentais totalement coupable, je ne conduisais pas, mais j’avais laissé nos mères conduire ma vie et celle de notre enfant qui pour lui n’était que mon enfant et celle d’un autre. Je me sentais mal et réellement perdue suite à cela et le temps n’avait rien arrangé, tout au contraire. Comment oublier ? Impossible. Durant neuf mois j’avais porté son enfant sans rien pouvoir lui avouer, sans pouvoir lui dire par la même occasion que je l’aimais. Tout cela m’avait été volé, je ne m’étais pas vraiment non plus débattu tout au contraire. Mais, je ne pouvais pas faire autrement. « J’espère qu’il était heureux … avec sa maladie, je m’en veux de ne pas avoir été là, même si je sais que lui ne m’en veut pas dans le fond, il m’avait toujours dit que je devais vivre ma vie. » Mon père était un vieux sage. Il disait souvent que je ne devais pas me soucier de lui ou de ma mère, après tout, je devais vivre ma vie. Il voulait que je sois heureuse, et dans le fond, je n’étais pas sûre de l’être, tout au contraire. Je ne savais pas comment expliquer ce que je pouvais ressentir dans ma vie actuellement, mais c’était comme si il m’avait toujours manqué quelques choses. Jayden avait été important dans ma vie depuis de nombreuse année et j’avais la sensation qu’il me manquait quelques choses et que je devais faire avec malheureusement. Mon regard jonchait son être, alors que mon esprit partait vagabonder dans mes souvenirs laissant tout ce qui nous avait fait et forgé me démanger, me donner envie de retourner en arrière .Comment, j’étais censée faire face à un tel désespoir ? Je ne pouvais plus juger coupable nos mères, malgré que cela avait commencé par leur faute ? Après tout, c’était facile de les accuser sans avoir vraiment fini par chahuter ce choix. Au bout d’un moment j’aurais pu réagir ? Mais, je n’en avais rien fait, je me sentais coupable, mais il n’était pas le temps d’avoir cette angoisse d’être fautive. Je ne pouvais pas changer sa vie maintenant ni à lui, ni à ma fille. Ce qui me faisait rire, c’était la mère de Jayden qui avait tenté de la gâter. Ma fille la trouvait bizarre, elle n’avait qu’été puni de ce qu’elle avait fait à son fils. Elle aurait dû lui dire, maintenant, je devais tout porter sur mes épaules et j’avais du mal à faire avec, mais le choix n’était plus possible maintenant. « Ouai, enfin, je ne vais pas te déranger … je … » Je me sentais conne, totalement ridicule, mais avais-je le choix à présent ? Je n’en avais pas l’impression. Le mot choix tournait en rond dans mon esprit et je n’avais pas la sensation de pouvoir guider ce mot hors de mes méninges qui étaient tracassés. Je souriais un peu, l’envie de passer du temps avec lui me rongeait l’esprit, mais était-ce une bonne chose à faire ? Me rapprocher de lui ? Après tout j’étais mariée, certes je n’étais pas heureuse, mais je n’étais pas non plus prête à abandonner mon mari. Je secouais la tête oubliant ça et laissant mon idée sortir de ma tête. « Tu veux venir au parc avec la petite et moi ? » J’avais prévu de changer les idées à ma fille qui avait subi tout cela sans même pouvoir dire non et contrer les idées mornes qui assombrissaient cet endroit où l’on vivait. Encore heureux c’était toujours mon père qui venait chez nous et non l’inverse, alors elle n’avait pas forcément de souvenir pour le coup dans cette maison avec lui, donc pas l’obligation d’y penser encore et encore. Ce que moi je faisais sans cesse, mais ce n’était pas grand-chose, j’allais m’en remettre. « Oui, elle doit l’être, enfin je l’espère, puis je ne sais pas cette ville me manque. » Ma vie aurait dû se faire ici, mais le destin avait changé après notre accident, nos vies auraient dû être commune et au final on échangeait des mots en face à face après plusieurs années, alors autant dire qu’on était bel et bien séparé. « Il a beaucoup de travail ! » Avais-je dis sur la défensive. « Désolée.. » Disais-je à nouveau ne voulant pas le froisser pour rien. « Moi aussi ça me fait plaisir de te voir … depuis toutes ces années. » Je buvais une gorgée de mon café le finissant.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Jayden _ The past is complicated even more in front of you   Ven 24 Juil - 11:57


“The past is complicated even more in front of you ”




Jayden & Kalina  



« C’est le pied ! » Dit-il avec un sourire en pensant au fait de pouvoir narguer le réveil. C’est ce qu’il pense et puis, c’est aussi une manière pour lui de ne pas non plus rentrer dans les détails et partir loin. Après tout, ils ne sont pas non plus là pour parler de réveil ou de ce genre de choses. Même si la complication reste de vigueur entre eux, ils sont tout de même aptes à parler de tout et de rien sans rentrer dans les banalités. D’ailleurs Jayden n’a pas la sensation que ça fasse longtemps, non pas qu’elle ne lui a pas manqué mais parce qu’ils parlent normalement, il en est heureux mais il est tout de même surpris, il pensait que ça serait plus compliqué mais fort heureusement il avait tort. Quoi qu’il dise, ça n’a pas changé entre eux, ils restent proches malgré les années loin l’un de l’autre. C’est comme si c’était tout bonnement naturel. « J’pense sincèrement qu’il l’était. Il savait que tu étais heureuse, que tu vivais ta vie et j’pense que c’était important pour lui, c’est tout ce qu’il voulait pour toi » Jay’ n’aime franchement pas parler pour les autres, surtout que son voisin et le père de Kalina n’est plus de ce monde mais il pense sincèrement ce qu’il dit. Il ne s’agit pas de paroles en l’air. Tout en alternant entre le fait de la regarder puis de la fuir du regard, il se mit à sourire, cette complicité lui avait manqué. Il aurait préféré que ça arrive durant un autre moment de la vie de la belle brune mais c’est ainsi et ils n’ont pas le choix malheureusement. Il aurait pu lui rendre visite, il savait où elle était mais non, ils se sont quitté et ce n’était pas pour rien. Il ne connait pas toutes les raisons mais les siennes étaient claires : il ne voulait pas qu’elle souffre de son handicap concernant sa mémoire défaillante. « Sincèrement Kali’, tu ne déranges pas ! » C’est le cas au présent et au futur possible. Il sera présent si elle a besoin de se confier ou bien autre chose. Par exemple s’occuper de sa fille pendant qu’elle fait quelque chose. Bon il n’est pas certain d’être la personne la plus apte à le faire, on ne sait jamais mais il serait capable de lui proposer en tout cas, même s’il serait plus judicieux qu’elle la confie à sa propre mère. Mais bon, tout ça pour dire qu’elle peut lui faire confiance pour lui demander quoi que ce soit, il répondra présent même si la situation entre les deux ex reste compliqué. Néanmoins, il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui fasse ce genre de propositions. Il est partant certes, mais quand même. « Avec plaisir ! Tu penses y aller dans la matinée ou dans l’après-midi ? » Pour lui, ça lui va dans les deux situations mais au moins en être certains, on ne sait jamais, peut-être est-ce qu’il va prévoir d’autres choses entre temps après tout. Faire un tour avec elle et sa fille qu’il n’a vu qu’une seule fois et de loin jusqu’à maintenant, pourquoi pas, ça pourra changer les idées à tout le monde au moins. « Alors tu penses quoi de la ville, ça a changé ou non ? » On dirait que c’est une question à la con mais non. Lui n’a jamais posé un pied en dehors de la ville si ce n’est pour un petit week end dans une ville pas loin, alors il n’a pas vraiment conscience si la ville à évoluer. Kalina elle, n’a pas mis un pied depuis un moment maintenant, mis à part s’il n’a pas eu connaissance de l’une de ses visites mais il en doute. Il n’a rien d’une commère mais il est quand même proche des voisins même si c’est différent depuis sa rupture avec Kali’ et surtout, depuis son accident qui l’a totalement changé. En tout cas, il n’avait pas conscience qu’elle réagirait de la sorte lorsqu’il évoqua son mari, dont il n’approuve pas le choix d’être parti. « T’as pas à t’excuser ! » Dit-il simplement, Jayden ne comprend pas vraiment pourquoi ils partent dans cette conversation mais il ne peut s’en prendre qu’à lui-même étant donné que c’est lui qui a mis les pieds dans le plat. « C’est juste que je ne comprends pas les personnes qui font passer le travail en premier ! » Chut il ferait mieux de se la fermer. Tout le monde n’agit pas de la même manière, la preuve est là alors il ne peut pas juger et puis il n’est pas vraiment objectif dans cette histoire puisqu’il s’agit du mari de son ex petite amie, ex qui n’est pas une ancienne relation comme une autre. « Désolé ! » Dit-il à son tour. Il n’a pas à réagir de la sorte, ça ne lui concerne pas alors il ne veut pas se prendre la tête pour des broutilles telles qu’elles. « J’ai pourtant l’impression que c’était il y a pas longtemps… enfin c’est compliqué ! » Oui entre ses problèmes et leurs lettres durant ces dernières années, il n’a pas conscience de tout le temps passé depuis son départ. Il sait que c’était il y a longtemps grâce aux chiffres mais il n’a pas cette sensation-là. Il n’a pas forcément envie de parler de ceci mais c’est comme ça, il ne peut pas vraiment passer outre étant donné que ça fait partie que son problème fait partie de son quotidien aujourd’hui, quoi qu’il dise et veuille.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Jayden _ The past is complicated even more in front of you   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jayden _ The past is complicated even more in front of you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Qui s’y frotte, s’y pique. » ft. Jayden
» The past never dies - Wendy & Elliot ♥
» [Super Nintendo] ZELDA: A link to the past
» Blast From the Past!
» Votre avis sur A Link To The Past + Four Swords

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TURN TO STONE :: HIATUS :: Sujets-