AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 11/03/2015 Mon avatar est signé : By merenwen et j'ai posté un total de : 1061 Sinon, on m'appelle : The pretty reckless pour vous servir

Age : 27
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Lun 25 Mai - 18:46

Cela fait plusieurs jours que je n'ai pas retouché à la drogue et à l'alcool, j'ai fait bien trop de bêtise pour y retoucher pour le moment, en fait j'ai pas trop eu le temps non plus entre le boulot, la visite et la déception de Marlon ça m'a pas réellement donné envie de retouché à tout ça dans l'immédiat. Aujourd'hui est un jour spécial, cela fait un moment que j'y pense et j'avoue que jusqu'à présent j'avais peur de sauté le pas, mais qui suis-je pour refuser une nouvelle expérience de plus, je vais me faire, faire un tatouage, j'ai pris rendez-vous la semaine dernière, je lui ai montré ce que je voulais et il a gardé le modèle... J'avais également contacté Aubrey, car d'une ça fait un moment qu'on ne c'est pas vu et une petite journée entre fille ne peut pas nous faire de mal et en plus je pense que Marlon lui aura répété le fait que je me sois drogué, donc autant réglé cet affaire une bonne fois pour tout avant que ça ne m'éloigne d'eux... En fait je pense que si je les perds je ne m'en remettrais probablement pas... Nous, nous sommes donné rendez-vous devant le tatoueur c'est pour ça que je suis devant le "magasin" vêtu d'un shorty en jean, d'un débardeur mauve, de mon sac à main qui contient mon kit de survis, plaque, flingue, permis, carte d'identité... Enfin le nécessaire quoi et j'attendais la petite brunette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Lun 25 Mai - 20:58



il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis



En recevant le SMS d'Athéna, Aubrey n'a pas hésité longtemps avant d'accéder à sa requête. Bien sûr qu'elle l'accompagnera faire son tatouage. Et bien sûr, également, qu'elle accepte de passer la journée avec elle. Le travail de l'une et les études de l'autre n'aidant pas, sans compter tous les autres aléas de la vie, font qu'elles ne se sont pas vues depuis longtemps. Depuis trop longtemps. Ce n'est pas dans leurs habitudes, il est donc grand temps de remédier à cela. Lorsqu'elle arrive devant la boutique du tatoueur, Aubrey affiche une mine renfrognée. Et d'autant plus lorsqu'elle aperçoit Athéna qui attend déjà devant. Oh, elle est très heureuse de passer ce moment avec elle, et d'être celle qui lui tiendra compagnie pour cette douloureuse étape par laquelle elle veut passer. Mais elle lui en veut. Elle a touché à la drogue et ça, Aubrey ne l'oublie pas. Elle n'est même pas censée être au courant mais, comme doit s'en douter Athéna, Marlon lui en a touché un mot. Forcément, la brune compte bien profiter de cette sortie pour faire savoir à Athéna ce qu'elle pense de tout ça. Mais pour l'instant ... elle préfère tirer la tronche. Elle ne va pas lui en vouloir éternellement - ce serait mal la connaître - mais elle ne peut pas non plus sourire et faire comme si de rien était. Arrivée à sa hauteur, Aubrey lance un froid : « Salut ! » Aubrey a conscience d'agir comme une gamine mais que voulez-vous ? Elle est terrifiée à l'idée de perdre Athéna, et terrifiée à l'idée de la voir tourner mal. C'est normal non ? C'est sa meilleure amie, elles se connaissent depuis très, très longtemps. Aubrey ne veut que son bien.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 11/03/2015 Mon avatar est signé : By merenwen et j'ai posté un total de : 1061 Sinon, on m'appelle : The pretty reckless pour vous servir

Age : 27
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Sam 6 Juin - 19:44

Si je suis devant le magasins de tatouage c'est que depuis quelques jours, voir semaines, j'ai envie de me faire un tatouage qui me parle, un tatouage qui me représente un peu et j'ai trouvé le tatouage parfait "Carpe Diem" il signifie " Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ". Je trouves que cette expression me convient après tout ce que j'ai pu faire ses derniers jours c'est un miracle que je sois encore en vie, en fait je dois simplement remercie Killian pour ça. Enfin bref ne pas revenir sur le passé, ça ne sert à rien à part se donner un mal de tête à force de se demander pourquoi avoir autant abusé et ne pas avoir su apprécié... Quoiqu'il en soit, je n'allais pas être toute seule pour faire se tatouage oh non, j'ai envoyé un sms à Aubrey, afin de lui demander si elle souhaitait m'accompagner, bon j'avoue que sa réponse ne m'a pas surpris, mais je sais aussi que lorsqu'elle sera arrivé, la demoiselle sera légèrement remonté contre moi, parce que je pense que Marlon lui aura raconté mes péripéties avec la drogue. C'est fou, j'ai 25 ans et j'ai pas le droit de m'amusé un peu, je sais qu'ils s'inquiètent pour moi, après tout c'est normal ils sont un peu ma famille, mais il n'y a rien de mal à faire de nouvelles expérience, même si j'avoue que j'ai un peu forcé sur la drogue... Je crois que la seule chose de bien que j'ai fait ses derniers temps c'est d'avoir pris sous mon aile Judicaël en lui proposant de vivre avec moi. Au fond j'ai cette envie qu'avoir Judicaël sous le même toit que moi, m'aide à m'assagir est-ce que c'est possible au moins ? Enfin, ce n'est plus l'heure de me plonger dans des questions sans réponse, car lorsque j'ai vu Aubrey arrivé, j'ai su qu'elle savait et le ton froid qu'elle a employé pour me saluer une fois à ma hauteur, ne faisais que confirmer ce que je pensais. « Salut. » J'avoue que j'ai eu envie de levé les yeux au ciel, mais je ne l'ai pas fait, je me demandais presque comment j'aurais réagi si la situation aurait été inversé. Je poussa finalement un petit soupir pour finalement prendre la parole avant qu'elle ne le fasse. « Vide ton sac tu te sentiras mieux et on pourra passer à autre chose. » Oui je n'y vais pas par quatre chemin, qu'elle dise ce qu'elle a à dire comme ça on pourra mieux passer à autre chose. J'ai l'impression que je dois justifier chacun de mes faits et gestes, c'est un peu désagréable, mais bon au fond je n'en veux à aucun d'eux, je sais que j'ai déconné en consommant la quasi totalité de la coke... Je ne suis pas près de recommencer cette bêtise, pas avec Judicaël sous mon toit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Lun 8 Juin - 23:16



il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis



Pas de doute là-dessus : Aubrey en veut à Athéna. Elle ne devrait peut-être pas se mêler de sa vie comme ça mais c'est plus fort qu'elle, elle est pleine d'inquiétude. Elle est terrifiée à l'idée de la perdre, à l'idée qu'il lui arrive quelque chose de grave. Parce que, d'après les dires de Marlon, elle ne s'est pas contentée d'un rail de coke. Elle en a pris bien plus que ça. A ce niveau-là, ce n'est même plus essayer, c'est forcer le destin. Et Aubrey ne veut surtout pas qu'il arrive quoi que ce soit à Athéna. Alors, oui, elle lui en veut et elle lui fait clairement savoir dès son arrivée ; la preuve, la jeune femme le comprend tout de suite et entre dans le vif du sujet presque aussitôt. Il n'en faut pas plus pour lancer Aubrey. A leurs risques et périls. « Comme si j'avais besoin d'expliquer quoi que ce soit. » C'est vrai ça, Athéna doit bien savoir qu'elle sait, non ? Il n'y a jamais vraiment eu de gros secrets - enfin, en partie - entre eux trois, ça n'a rien de surprenant. « Pourquoi t'as fait ça ? » Sa voix est pleine de reproches et l'expression d'Aubrey ne s'adoucit en rien. Pourtant, elle sait pertinemment qu'elle ne réussira pas à lui en vouloir plus de quelques minutes.

Elle n'est pas rancunière - pas assez -, Aubrey et encore moins lorsque cela concerne ses amis proches. Et puis, elle ne peut pas lui en vouloir éternellement. Si elle avait été plus présente pour elle ces derniers temps, peut-être qu'Athéna n'en serait pas arrivée là ... Enfin, ce qui est fait est fait et Aubrey n'a plus qu'une solution : lui faire savoir ce qu'elle pense de la drogue - tant pis si ça lui déplaît qu'elle joue à la mère poule - avant de l'accompagnez chez le tatoueur. Là, au moins, elle agira comme une amie digne. Et pas comme une amie trop occupée à roucouler avec son petit-ami pour prendre de ses nouvelles et s'assurer que tout va bien. « T'imagines même pas comme j'ai eu la peur de ma vie Athéna, ne refais pas ça s'il te plaît. » Dans le fond, elle sait bien qu'il n'y a pas mort d'homme : Athéna n'a pas franchit la ligne jaune. Mais cela ne l'a pas empêché le moins du monde de se faire un sang d'encre et d'en vouloir - de manière tout à fait stupide - à son amie. Comment elle a pu faire un truc pareil ? Cela aurait pu être bien pire, elle aurait pu perdre connaissance au mauvais moment, au mauvais endroit. Elle aurait pu faire une overdose, elle aurait pu ... La colère a définitivement laissé place à la tristesse. La rancune d'Aubrey ne fera pas long feu, c'est sûr.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 11/03/2015 Mon avatar est signé : By merenwen et j'ai posté un total de : 1061 Sinon, on m'appelle : The pretty reckless pour vous servir

Age : 27
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Mar 16 Juin - 16:16

Il y a des jours comme ça où on regrette certaine de nos actions, en fait ses derniers temps je ne regrettes pas grand chose, je me dis que ce sont des expériences et que ça me servira à ne pas reproduire les mêmes erreurs par la suite. Il est clair que maintenant que je vis avec un ado de seize ans, la drogue sera à bannir de mon vocabulaire, puis ais-je vraiment envie d'y retoucher ? Peut-être pas autant que ça au final... Enfin si, mais avec Judicaël sous le même toit que moi ça ne va pas être facile de recommencer et même si je ne suis pas sa mère, je suis censé montrer l'exemple. L'alcool ? Je sais où son mes limites et tant que je ne rentre pas saoul à ne plus me souvenir de mon prénom tout ira parfaitement bien, puis à part en soirée je ne bois pas tant que ça si ? Mais aujourd'hui j'allais me faire un tatouage sur le côté gauche du bassin, au niveau du bas ventre en fait. Le tatoueur a déjà le modèle, il me reste plus qu'à entrer, m'installer et patienter le temps qu'il me tatoue, mais car il y a toujours un mais, j'ai proposé à Aubrey de me rejoindre ainsi on passerait la journée ensemble... Sauf qu'à peine arriver ma cadette tirer la tronche et je n'avais même pas besoin de lui demander pourquoi car je sais que Marlon lui aura répété ce que j'ai fait, à la place je lui ai juste proposé de vider son sac. Je poussa un léger soupir un peu agacé en l'entendant. « Je sais pourquoi t'es comme ça, c'est pour ça que j'ai dit vide ton sac, pas explique-moi... » Fallait pas non plus que cette discussion s’éternise, j'ai un rendez-vous et j'aime pas être en retard, mais il est hors de question d'avoir cette conversation devant autrui. « Il faut obligatoirement une raison ? J'en ai eu envie c'est tout. » J'haussa les épaules, que voulez-vous que je dises de plus ? J'ai eu envie de tester et le blackout a achevé de me convaincre ayant peur du noir, il n'a pas fallu longtemps pour que je ne me rende plus compte de rien, ni ce que j'ai consommé, ni ce que je faisais et ça m'a fait tellement du bien d'oublier pour une fois mes démons. J'ai vingt-cinq ans et je dois me justifier sur mes actes, c'est quand même inimaginable, bientôt je vais devoir rendre des comptes pour le tatouage et je n'aime pas trop me justifier... Et sans le vouloir en l'entendant je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un petit rire nerveux. « C'est ça qui me fait rire, Marlon et toi vous avez eu peur pour moi, mais vous n'étiez même pas là ce soir là... Attention je ne vous le reproche absolument pas, vous avez votre vie, j'ai la mienne, je ne vous demande pas de vous justifier sur vos faits et gestes et j'aimerais que ça soit réciproque... J'ai vingt-cinq ans, j'ai passé l'âge de me justifier et jusqu'à présent je n'ai jamais eu à le faire et j'entends bien continuer... Si j'ai envie d'en reprendre, je le ferais. » Bon j'avoue que cette dernière phrase me laisse un peu septique, car en réalité je ne sais même pas si j'aurais un jour l'occasion d'en reprendre et si un jour je doutes fort que je puisse... Pas avec Judicaël vivant avec moi, mais surtout pas avec Marlon et Aubrey agissant en flic....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Mer 17 Juin - 16:07



il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis



Bien sûr qu'Aubrey est mal vis-à-vis de cette histoire. Parce qu'elle tient à Athéna et que la dernière chose qu'elle veut, c'est de voir celle-ci faire une overdose ou un truc de ce genre. Peut-être que son imagination va trop loin mais lorsqu'il s'agit des personnes desquelles elle est proche, la rationalité n'est plus trop son truc ... Elle n'est pas vraiment étonnée de voir que cette situation agace Athéna, mais ne comprend-t-elle pas ? Marlon et elle s'inquiètent pour elle, voilà tout. Ils ne sont pas là pour la fliquer, ou l'empêcher de vivre sa vie. Mais en tant que meilleurs amis, ils sont quand même endroit de mal prendre une telle nouvelle, non ? Comment réagirait-elle si c'était l'inverse ? Si l'un d'entre eux se retrouvait à l'hôpital après avoir abusé d'une quelconque substance illicite ? En l'occurrence, ce n'est même pas arrivé à Athéna mais ça aurait très bien pu. Surtout qu'elle était seule, et qu'elle ne s'est vraisemblablement pas contentée d'une petite dose. Aubrey soupire en entendant les dires de son amie, elle n'a pas tort en même temps et elle regrette de devoir l'admettre. « Ça te semble vraiment étonnant qu'on ait eu peur pour toi ? Que l'on ait été là ou non, c'est logique qu'on le fasse. » A partir du moment où ils l'ont appris, elle aurait dû s'en douter. Aubrey est terrifiée à l'idée qu'il puisse lui arriver quelque chose et si, en effet, Athéna fait ce qu'elle veut de sa vie, elle ne pourra quand même pas leur en vouloir de s'inquiéter pour elle !

S'il lui était arrivé quelque chose, Aubrey ne se pardonnerait jamais de ne pas avoir remarqué plus tôt que quelque chose clochait, voire de ne pas avoir été là tout court. « Tu fais ce que tu veux de ta vie Athéna mais ne nous reproche pas de nous inquiéter pour toi. » Et puis, elle ne va quand même pas parler au nom de Marlon. Il en a déjà discuté avec elle, de tout ça, Aubrey entend bien faire entendre sa voix et pas parler à la place du jeune homme qui n'est pas là pour confirmer - ou non - ses propos. « Et s'il t'était arrivée quelque chose ? » Brrr, non, mieux vaut éviter d'imaginer un truc pareil. Aubrey se détend un peu, chasse cette idée on ne peut plus désagréable de sa tête et s'efforce d'offrir à son amie un petit sourire. Malheureusement pour elle, elle n'est pas capable de faire la gueule à quelqu'un bien longtemps. Et malheureusement pour elle encore, si Athéna veut recommencer, elle le fera. Ils ne peuvent pas être constamment sur son dos à veiller sur elle, elle est grande et fait bien ce qu'elle veut. Mais Aubrey n'aurait pas pu ne rien dire, elle ne perd rien à essayer de lui faire ouvrir les yeux, hein ? Même si ce n'est pas un franc succès, il est vrai. « Bon ... t'es prête ? » Après tout, il ne sert à rien de parler de tout cela pendant des heures, surtout qu'Athéna a un rendez-vous et qu'il vaut mieux qu'elle soit plutôt détendue pour y aller. Une fois que ce sera fait, elles iront se balader toutes les deux. Dans la joie et la bonne humeur de préférence.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 11/03/2015 Mon avatar est signé : By merenwen et j'ai posté un total de : 1061 Sinon, on m'appelle : The pretty reckless pour vous servir

Age : 27
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Jeu 18 Juin - 0:15

Cette situation m'agace, je suis obligé de me justifier pour tout mes faits et gestes. Moi aussi je m'inquiète pour eux, mais c'est pas pour autant que je leur demande des justifications quand il le faudrait, parce que justement ils ne me doivent rien. Mais en même temps ils ne sont pas comme moi à mettre leur vie en danger à chaque instant de la journée... Et pourtant je sais que je ne peux plus mettre ma vie en danger comme je l'ai fait jusqu'à présent, j'ai quelqu'un qui compte sur moi, je ne peux pas le laisser tomber, c'est pas mon genre... En plus en ce moment je penses à pas mal de chose concernant Jude et c'est pas forcément évident de trouver une solution, je sais que je devrais en parler à quelqu'un, mais Marlon ou Aubrey après l'histoire de la drogue je ne sais pas s'ils seraient avec moi à 100 %... Ils me prennent tous les deux la tête à cause de la drogue, mais j'ai d'autre chose bien plus grave à gérer que leur petite crise de panique... Certes j'ai demandé l'avis d'un avocat, enfin j'ai voulu qu'il m'éclaire sur certain point, mais la décision m'appartient... Cette un rire nerveux s'échappa de ma bouche pendant que j'haussais les épaules. « Vous me faites toute une histoire juste pour de la drogue, alors que je risques tous les jours ma vie... » Oui une balle perdu et je peux y laisser la vie, c'est comme la drogue, une ligne de trop et tu y passes... Mais si je devais choisir ma mort je préférerais mourir d'une overdose au moins tu souffres moins qu'avec une balle... Cette conversation tournait vraiment en rond, c'est frustrant et je n'aime pas réellement ça... « Je m'inquiète bien pour vous au quotidien et je ne fais pas un tas d'histoire. » En même temps je ne suis pas du genre à montrer ce que je ressens et quelque chose me dit que si je comptes aller au bout de mes idées, je vais devoir faire des efforts et m'ouvrir un peu plus... Ça me fait peur, parce qu'au final j'ai peur de souffrir... Puis je l'avoue ils sont sans doute plus prudent et responsable que moi, quoique je pressent que ça aussi ça va devoir changer... Trop de changement pour moi, beaucoup trop que ça me fait peur... « Faut croire que je survis à toutes ses merdes. » J'ai survécu à mon viol, j'aurais pu me foutre en l'air dix fois avant d'en parler à Marlon, mais je me suis juste refermé sur moi-même... Le boulot ? J'ai toujours un gilet pare-balle, mais à croire que les méchants ne veulent pas me tirer dessus. La drogue ? Killian est arrivé à temps pour me sauver la vie... À croire que toutes les merdes glissent sur moi, je trouves ça presque frustrant. Mais si jamais il m'arrive quelque chose qui s'occuperait de Jude ? À force de me poser trop de questions je commence à en avoir mal à la tête et je n'aime pas rester sans réponse, mais c'est pas comme si je pouvais répondre aux questions toute seule. Si j'ai envie de faire des choses je le fais, j'ai toujours jouer ma vie à quitte ou double... Mais je crains que je vais devoir changer ça aussi... Je vais devoir littéralement changer si je décide d'adopté Jude... Et sa voix me ramena à la réalité, j'hocha la tête, bien sûr que je suis prête en même temps si je ne l'étais pas jamais je n'aurais pris de rendez-vous. À peine entrée le tatoueur vient à ma rencontre pour me guider dans une salle, presser le monsieur ? Il me demanda où je voulais faire mon tatouage et je lui montra le côté gauche de mon bas ventre. J'ai alors baisser mon short et je le laissa faire tranquillement le tatouage. « Tu veux faire quoi après ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Ven 19 Juin - 10:52



il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis



Athéna n'a pas l'air de mesurer la gravité de ce qu'elle a fait. Evidemment que c'est son choix et qu'elle est assez grande pour prendre des décisions par elle-même. Mais pourquoi semble-t-elle aussi ... détachée ? C'est comme si ça ne l'atteignait pas, comme si elle ne parvenait pas à se mettre à leur place ne serait-ce qu'un instant. Bon, peut-être qu'Aubrey en demande trop aussi, elle ne peut pas vouloir qu'Athéna arrête de faire des conneries de ce genre uniquement parce qu'elle lui demande. Elle est assez mature pour se gérer toute seule et, en effet, elle risque sa vie tous les jours. Elle doit bien savoir à quel point elle s'inquiète - et à quel point Marlon s'inquiète lui aussi - par rapport à son métier, non ? Entre Marlon le pompier et Athéna l'agent du FBI, Aubrey n'est pas certaine de s'être bien entourée. Les deux risquent leur vie au quotidien, génial. « On s'inquiète pour ça aussi, Athéna, ce n'est pas la question. » Un léger soupir s'échappe de ses lèvres alors qu'elle constate que cette discussion ne mènera à rien. Elles sont toutes les deux bornées comme pas permis et ne parviennent pas à trouver un terrain d'entente. Que faire, que dire, de plus ? Rien. Absolument rien. Si, ce soir, en rentrant chez elle, Athéna veut prendre une dose double à celle qu'elle a prise la dernière fois, elle le fera. Et Aubrey ne sera pas là pour l'en empêcher. Mais au moins, elle a pu se soulager la conscience et lui faire part de son mécontentement - qui est plus de l'inquiétude, en réalité - c'est l'essentiel. Maintenant, elle ne veut pas gâcher cette journée qui leur est entièrement réservée alors elle ne va pas l'embêter plus longtemps avec tout ça. De toute façon, elle savait à l'avance qu'elle serait incapable de lui en vouloir trop longtemps. Elles n'ont plus qu'à aller au rendez-vous, et ensuite elles passeront le reste de l'après-midi ensemble.

Les deux jeunes femmes débarquent à l'intérieur du local du tatoueur et Athéna est très vite prise en charge. Bien sûr, Aubrey n'est pas venue là pour rester dans un coin en attendant que ce soit terminé alors elle s'installe sur une chaise, de l'autre côté de l'endroit où est allongée Athéna. Cela dit, elle ne supporte pas vraiment la vision des aiguilles et tout ça - en particulier dans un endroit pareil -, alors elle évite de trop regarder par là. Elle verra l'oeuvre une fois terminée ... mais pas avant, ni en cours de route. « Je ne sais pas comme tu veux. » Elle lui sourit, avant de reprendre : « On peut aller faire les magasins, se balader, boire un café, je suis toute à toi aujourd'hui. » Pour une fois ... Et puis, cela faisait un sacré bout de temps qu'elles n'avaient pas eu l'occasion de rester ensemble pendant plusieurs heures. Encore moins seules. Elles vont donc en profiter à fond et ce n'est pas Aubrey qui gâchera tout. Aujourd'hui, elle n'a ni cours, ni boulot, alors c'est parfait. « Tu travailles demain ? » Question anodine ayant pour but principal de la distraire de la tâche du tatoueur - ça doit faire mal, nan ? -. Et puis, ça l'intéresse aussi. Elles ne se sont pas vues depuis un moment alors, en plus de passer du temps ensemble, elles vont pouvoir rattraper le temps perdu. Aubrey a l'impression qu'elle doit se rattraper, parce qu'il est vrai qu'elle n'a pas été très présente ces derniers temps. Autant commencer par là ; elle a du temps devant elle pour aller plus loin et lui poser d'autres questions. Là, elle est un peu perturbée par l'aiguille du tatoeur et le bruit que le tout fait.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 11/03/2015 Mon avatar est signé : By merenwen et j'ai posté un total de : 1061 Sinon, on m'appelle : The pretty reckless pour vous servir

Age : 27
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Dim 5 Juil - 20:45

La drogue c'est comme plein de chose, le travail, le sexe, la cigarette tu peux devenir vite accro, mais depuis ce fameux soir j'en ai pas repris et visiblement ni Marlon, ni elle n'ont l'air de me croire et c'est bien dommage car j'énonce une pur vérité... C'est comme les plans cul d'un soir, même si ça a été difficile les premiers soirs, progressivement ça diminue, en fait je n'ai pas réellement eu l'occasion ses derniers temps et aussi bizarre que cela puisse paraître ça ne me manque pas... J'aurais pu y passer ce soir-là je le sais, j'en ai eu pleinement conscience et alors ? Je travail au FBI j'ai accepté l'idée que la mort puisse frapper n'importe quand alors je profite de la vie tant que je le peux. Là par contre je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un petit rire nerveux... « Si c'est la question, mon boulot et deux fois plus dangereux et addictif que la drogue. Et pourtant c'est la drogue qui vous mets dans tous vos états... » Je sais qu'elle trouvera encore un moyen de me contredire et pourtant c'est la strict vérité... Si je lui demande, elle ne pourra jamais me donner le nombres de vacances que j'ai pris, parce qu'en fait j'en ai pas pris, depuis que je suis au FBI je n'ai jamais pris de congé, même malade j'y suis aller... À part mes jours de repos, car je ne peux pas bosser sept jours sur sept, je n'ai aucun autre jour de congé... J'aspire même à une petite promotion avant la fin de l'année tellement je suis assidu et que je fais bien mon boulot. Mais je dois lui admettre qu'au moins elle ne s'est pas laissé emporté comme Marlon a pu le faire, en fait la conversation avec Marlon a été plus que destructrice... Mais on a tout de même fini par entrée dans le magasin pour mon rendez-vous et le tatoueur s'est presque jeté sur moi, impatient le monsieur, beaucoup trop même. Je ne suis pas pudique pour un sous, alors quand j'ai annoncé où je voulais le tatouage, j'ai baisser mon short et j'ai écarté mon boxer de l'endroit où je voulais le tatouage et il s'est mis au travail. J'avoue que ça fait légèrement mal, mais rien d'insurmontable, en fait lorsque j'ai commencé à parler avec Aubrey je n'y faisais même plus attention. Je réfléchissais à ce que l'on pouvait faire, il fallait que je me rachète quelques sous-vêtements, robe également et en prime une guitare... « J'ai quelques vêtements à acheté, ainsi qu'une nouvelle guitare... Mais bon nous avons toute la journée devant nous. » Franchement mon envie première c'est d'aller m'acheter une guitare, parce que ça me manque. Les vêtements encore peuvent attendre, j'ai pas d'hommes à impressionner... Elle a fini par me reposer une question, alors que je réfléchissais à l'ordre de notre journée. « Oui je travail, j'ai des rapports d'enquête a rédiger et toi tu as cours ? » Lorsque j'ai eu fini de lui répondre j'ai risqué un petit coup d'oeil sur le travail du tatoueur et j'avoue que c'est impressionnant de voir à la vitesse avec laquelle il travail. Et j'ai fini par observer Aubrey et j'ai pas pu m'empêcher d'avoir un sourire amusé en la voyant agir. « Ne me dit pas que tu as peur des aiguilles. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Mar 7 Juil - 16:37



il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis



Il est évident qu'elles ne seront jamais d'accord sur ce sujet. Elles sont toutes les deux très entêtées et cela ne joue pas en faveur d'un terrain d'entente à trouver. Aubrey campe sur ses positions, reste persuadée que la drogue est bien plus dangereuse que quoi ce soit d'autre - n'oublions pas qu'Athéna ne s'est pas privée pour en prendre ... beaucoup - et son amie en fait de même de son côté. Oui, son boulot est dangereux. Très dangereux, même. Mais ce n'est pas comparable à son brusque accès de folie qui l'a poussée à toucher à des substances illicites. Putain, elle ne comprend pas son point de vue. Et Aubrey comprend vite qu'elle ne le fera jamais. Alors, elle ne répond pas à la dernière remarque d'Athéna, sachant que, de toute façon, elles ne feraient que tourner en rond si elles continuaient. Evidemment que la drogue les met dans tous leurs états plus que son boulot. Ça, ils ont finit par s'y habituer. Du côté d'Aubrey, elle a toujours une pointe d'inquiétude lorsqu'elle entend parler d'une fusillade ou d'un truc dans lequel Athéna pourrait être engagée ... mais l'habitude est là. La drogue, ce n'est pas pareil. Mais bref, il est grand temps qu'elles changent de sujet et passent à autre chose. Aubrey n'a aucune envie de se prendre la tête avec elle ou de gâcher cette journée de retrouvailles. Elle a dit ce qu'elle avait à dire, maintenant stop. Le sujet est clos, bien que pas vraiment éclairci d'un côté comme de l'autre. De toute façon, elles n'ont pas le temps d'approfondir les choses - ce qui serait vain - : le rendez-vous d'Athéna approche.

Les deux jeunes femmes s'installent donc à l'intérieur, le tatoueur les prend aussitôt en charge. Ou plutôt, prend aussitôt Athéna en charge. Elle sait déjà ce qu'elle va faire et où et lui s'en rappelle très bien aussi. OK, c'est parti. La mission d'Aubrey ? Lui changer les idées pour lui éviter de penser à la douleur. Parce que, oui, ça fait mal. Athéna n'en montre rien mais c'est tout à fait son genre, pas de quoi s'étonner. « Une nouvelle guitare ? » Voilà qui va être intéressant ! Aubrey est loin d'être une musicienne hors pair - quelle idée d'avoir arrêté les cours de piano après trois ans ! - mais elle a toujours adoré voir, et écouté, les autres produire de la musique. Athéna en tête de liste. « Oui j'ai cours. Juste l'après-midi, mon emploi du temps est ignoble. » Enfin ... presque. En l'occurrence, c'est qu'un prof' est absent, pas de quoi en faire tout un plat. Et Aubrey s'en plaint pour la forme, dans le fond, elle est contente de ne pas bosser le matin. Ses journées, d'habitude sont invivables. Longues comme elle les déteste. En médecine, en même temps, elle n'aurait pas pu s'attendre à autre chose ... En revanche, elle n'apprécie pas les aiguilles et ça, c'est ridicule étant donné ses études. « Te moque pas. » Bon, c'est son droit le plus strict, d'accord. « On n'a pas commencé la pratique, c'est tout. » Menteuse. « Bon en réalité, ça ne me dérange pas quand j'ai l'aiguille dans les mains mais là, comme ça ... Brr. T'as pas mal sérieux ? » Ce n'est peut-être pas la meilleure idée qui soit d'évoquer aussi clairement le sujet mais elle aussi, elle a besoin d'évacuer. Et Athéna a l'air de bien mieux gérer la situation qu'elle. Comment fait-elle ? Le mystère reste entier.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 11/03/2015 Mon avatar est signé : By merenwen et j'ai posté un total de : 1061 Sinon, on m'appelle : The pretty reckless pour vous servir

Age : 27
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Jeu 9 Juil - 17:07

Aubrey, Marlon et moi on ne sera jamais d'accord sur le degré de danger que peut être la drogue ou le boulot... Mais c'est sans doute parce qu'ils ne m'ont jamais vu sur le terrain et je crois que ce n'est pas prêt de changer... Sur le terrain je suis toujours du genre a agir avant de réfléchir, que je portes ou non un gilet pare-ball... Je suis attiré par le danger comme le métal est attiré par un aimant. Il y a quelques jours je vous aurez dit, que si je meurs aujourd'hui je ne laisse "personne" derrière moi, enfin si il y a Aubrey et Marlon, mais je sais qu'ils sont ensemble, qu'ils arriveront à se soutenir l'un et l'autre, donc dans un sens je partirais en paix... Mais aujourd'hui je ne peu plus pensé ni agir de cette façon, j'ai quelqu'un qui compte sur moi, quelqu'un qui a besoin de moi... Mais Aubrey a préféré ne pas répondre, dans un sens tant mieux, sinon on allait tourner en rond avec ce sujet... Et une fois entrée dans le magasin, le tatoueur m'a tout de suite pris en charge. J'ai fait le nécessaire afin qu'il puisse travailler tranquillement sur la zone où je souhaite le tatouage. J'avoue que j'ai eu mal les premières secondes, mais j'ai vite oublié la douleur, en même temps je ne suis pas du genre douillette. J'ai fini par annoncer qu'il me fallait une nouvelle guitare, donc peut-être qu'on commencera par là, parce que ça me manque de ne plus pouvoir jouer... « Oui j'ai accidentellement pété mon ancienne guitare. » Je n'étais pas dans mon état normal, la phrase de Marlon m'avait fait plus de mal que de bien, je suis entrée dans une colère noir à ne plus me rendre compte de ce que je brisais autour de moi. « C'est bientôt les grandes vacances, tu pourra te reposer. » Dis celle qui n'as pas pris de vacance depuis qu'elle bosse au FBI. Mais je sais ce que ça fait d'être en cours, je suis la plus jeune recrue du FBI, mais en même temps j'ai tellement bossé pour en arrivé là ou je suis... « Je prendrais pas le risque de rigolais maintenant, si je veux que le tatouage soit parfait. » Oui, oui car c'est le genre de chose qui me ferait rire en temps normal, mais là, je dois garder mon sérieux, je ne veux pas que mon tatouage soit loupé... « Ta sensibilité m'étonnera toujours. J'ai eu mal les premières secondes, mais je n'y sens même plus, je ne suis pas douillette. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Dim 12 Juil - 17:12



il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis



Discuter de la suite de la journée semble, à Aubrey, être une bonne idée pour distraire Athéna. Elle doit bien avoir besoin de ça, non ? Elle est sur le point de souffrir le martyr ... « Accidentellement ? » La brune hausse les sourcils, dubitative. Elle fixe Athéna, essayant de comprendre ce qu'elle entend par là. Non parce que, en théorie, son amie prend grand soin de ses affaires et d'autant plus de sa guitare, qu'elle chérit. Alors comment a-t-elle pu en arriver là ? Bizarre, bizarre cette histoire. Et puisque Aubrey a tout le temps devant elle, elle compte bien essayer d'en savoir plus. Et de comprendre. Se serait-elle énervée au point de s'en prendre à sa guitare ? Aurait-elle perdu le contrôle à un moment ou un autre ... pour une raison ou pour une autre ? C'est inexplicable, aux yeux d'Aubrey, sa curiosité vient d'être attisée comme jamais. « Oh oui, vivement ! » Plus de on a de vacances et plus on en veut, hein ? Mais Aubrey en profitera pour chercher un petit boulot saisonnier. Elle ne peut pas se permettre de vivre pendant deux mois, voire trois mois en fait vu qu'elle est à l'université, sans chercher à faire un peu de gain de temps. Ce serait bête de ne pas en profiter pour mettre de l'argent de côté.

« Il sera parfait, t'en fais pas. » Aubrey jette un rapide coup d’œil en direction du tatoueur - et inévitablement de l'aiguille qui l'effraie tant -. Celui-ci a l'air très concentré, sans doute même n'entend-il rien de leur conversation. Très bien, c'est sans aucun doute rassurant pour la suite. Athéna ne devrait pas se retrouver face à un truc immonde, qui sera définitivement sur sa peau et dont elle ne pourra plus se débarrasser. « Ah bah je vois ça, j'ai l'impression que ça ne te fait ... absolument rien. » Elle sourit, plus amusée qu'autre chose. C'est elle qui est la plus touchée par ce qui est en train de produire, c'est quand même dingue non ? Elle n'a pas vu la moindre expression de douleur sur le visage d'Athéna, de son côté. Pourquoi ? Et surtout comment ? Bon, en même temps, Athéna a toujours été la plus forte des deux alors elle ne devrait pas être étonnée plus que ça. « Tu ne sens pratiquement rien, je me trompe ? » Elle est curieuse d'obtenir une réponse. Comment fait-elle pour rester aussi impassible ? Aubrey a eu de nombreux retours concernant les tatouages et ça a toujours été précédé par des lamentations de douleur ... Athéna ne bronche pas. Comme toujours.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 11/03/2015 Mon avatar est signé : By merenwen et j'ai posté un total de : 1061 Sinon, on m'appelle : The pretty reckless pour vous servir

Age : 27
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Mer 15 Juil - 18:12

Aubrey et Marlon sont ma famille, c'est ma soeur et mon frère bien que je sais qu'on a pas le même sang, je m'en fous... Ils ont toujours étaient là pour moi, comme moi j'ai toujours été là pour eux et je n'ai pas envie que ça change... Pourtant à cause de me consommation de drogue j'ai peur au fond de moi d'avoir perdu Marlon, d'avoir perdu la personne la plus importante à mes yeux, depuis notre dispute j'y pense tous les jours... J'ai fini par annoncer à Aubrey qu'accidentellement j'avais brisé mon ancienne guitare et elle sait la valeur qu'elle avait à mes yeux car elle sait à quel moment je l'ai acheté... « Suite à des paroles de Marlon il y a quelques jours, je suis entrée dans une colère sans nom qui a provoqué une tornade dans mon salon dès qu'il est parti et dans mon élan j'ai brisé ma guitare... » En fait beaucoup de chose a été brisé ce jour-là, seul le cadre qui contient la photo de Marlon et Aubrey souriant n'a rien eu, il est toujours intact. Jamais aucune guitare ne remplacera celle qui j'ai brisée, elle avait une grande valeur sentimentale, mais bon ce qui est fait est fait. « Tu pars un peu pour les vacances ? » Je trouves qu'elle a bien mérité de partir une petite semaine pour se détendre loin de Savannah, en même temps vu le nombre d'heure qu'elle consacre à ses études, elle peut bien prendre un peu de temps pour penser à elle non ? Je ne veux pas qu'elle devienne comme moi, dépendant des études ou du boulot, je veux qu'elle profite. « J'espère bien oui. » En plus vu l'endroit où il est placé il y a intérêt, sinon je ne mettrais plus jamais de bikini... Mais le sujet à vite dérivé sur l'aiguille et la sensibilité d'Aubrey dont je suis toujours autant étonné... « C'est le cas. » J'ai eu une nouvelle fois envie de rire, mais je dois me contrôler, je ne souhaites pas que mon tatouage soit loupé... J'y tiens à ce tatouage parce qu'il me représente. « Je ne ressens rien du tout tu veux dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   Ven 17 Juil - 11:55



il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis



Sa guitare, Athéna y tenait comme à la prunelle de ses yeux. Alors apprendre qu'elle l'a cassée est bizarre. Aubrey sait à quel point elle était importante pour elle, parce qu'elle représentait beaucoup de choses. Et qu'elle ne l'a pas achetée au moment. L'idée qu'elle va devoir la remplacer est tout aussi étrange. Ce ne sera plus vraiment la même chose, hein ? Mais Athéna n'a pas besoin qu'elle lui dise ça, elle doit déjà le penser elle-même. Et puis, elle vient de lui annoncer comment cela s'est produit et Aubrey doit encore le réaliser pleinement ... « Oh ! » Cela les ramène sans doute à la découverte de la drogue. Inutile de revenir là-dessus, elles se sont plus ou moins tout dit. « Je suis sûre que tu en retrouveras une bien mieux. » Aubrey lui adresse un sourire compatissant, tout en sachant que ce n'est pas tout à fait vrai. Avant que cela n'arrive, jamais Athéna n'aurait fait ne serait-ce qu'envisager de la remplacer. Cela doit lui faire tout drôle maintenant qu'elle n'a plus le choix ... Enfin, elles s'évertueront à en trouver une au moins aussi bien.

Habilement, Athéna change de conversation. C'est peut-être mieux comme ça, ce doit être un sujet encore un peu sensible. Sa guitare est foutue, ce n'est pas rien. Aubrey retrouve un sourire plus sincère et elle tâche d'oublier tout le reste. Ce n'est pas le moment de s'inquiéter à propos de la relation entre Marlon et Athéna, il faut déjà qu'elle s'inquiète de la sienne avec la jeune femme. « Je ne sais pas ... oui, sans doute. » Un peu comme tous les ans, quoi. Aubrey profite toujours de ses vacances pour faire un petit séjour à droite ou à gauche. Jamais bien loin et jamais bien longtemps mais cela lui fait toujours un bien fou. « Et toi, tu pars ? Enfin ... attends, je rectifie : est-ce que tu as pris des vacances ? » Un léger rire lui échappe, tant pis si elle prend le risque de voir Athéna en faire de même et gâcher son tatouage. Mais sur ce sujet, difficile de faire autrement. Athéna n'a jamais dû prendre de vacances de sa vie. Genre, sérieusement. « Tu ne sens rien du tout ? T'es une dur à cuir. » Non mais c'est vrai, l'endroit est sensible et Athéna ne sent rien du tout ? C'est incroyable.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il n'y à que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ◇ Aubrena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [EU2] L'Histoire, c'est vraiment casse-... cassoulet.
» Je hais...
» L'émulateur DS pour les imbéciles
» Y a que les imbéciles qui changent pas d'avis ! [Himura Katsuo]
» Y'a que les imbéciles qui ne ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TURN TO STONE :: HIATUS :: Sujets-