AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  love the way you lie - noaleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 25/05/2015 Mon avatar est signé : furiedheart. et j'ai posté un total de : 117 Sinon, on m'appelle : sam

Age : 32
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: love the way you lie - noaleen   Mar 16 Juin - 18:28


Love the way you lie
JE VOUDRAIS T'EMMENER AU DESSUS D'UN VOLCAN, BRÛLER MES OS, FAIRE TRANSPIRER MES SENTIMENTS

Encore une nuit agitée, comme toutes les précédentes, encore et toujours les mêmes images, les mêmes sons qui reviennent sans cesse dans son esprit embrumé par l'alcool, vain espoir pour les faire disparaître. Mais rien n'a jamais pu les empêcher de venir le hanter. Noa resta un moment allongé le regard vide fixé sur Eileen, sa chevelure couleur de blé retombant sur son visage endormis, sur ses yeux gonflés par les nombreuses larmes qui ont coulés la vieille, à cause de lui, encore et toujours. La même scène qui se répète à l'infini, elle l'accusant de chose réelle, lui qui ne peut nier, que n'essaye même pas mais la retient de mettre ses menaces à exécution, parce qu'il sait bien que sans elle, il ne se relèverait pas. Il s'est laisser aller, il a baissé sa garde pour elle, il a vu en elle, sa rédemption, il a cru en sa chance de vivre une vie bien meilleure, la vie qu'il avait toujours mérité. Mais le méritait-il vraiment ? Il n'avait pas été préparé à cette vie et aujourd'hui il ne savait pas comment avancer, il lui faisait du mal mais ne pouvait se résoudre à la laisser partir, par pur égoïste, par peur de devoir vivre sans elle, il ne sait pas si il pourrait le faire tout simplement.
La colère avait laissé place aux regrets, échos inlassables. Il caressa son visage un moment puis se leva, pour se laver le visage avant d'aller effectuer son habituel jogging, son rituel nécessaire du matin, qui l'aider à tenir le coup, il en avait besoin pour évacuer son stress, sa colère.
Il revint à l'appartement une heure plus tard et monta directement prendre sa douche, tentant de ne pas faire de bruit, il voulait laisser Eileen se reposer, il lui avait fait assez de mal. Lorsqu'il ressortit de la salle de bain, il se prépara un café et s'installa au bar, il était de repos aujourd'hui il comptait bien rester à la maison pour une fois.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 21/02/2015 Mon avatar est signé : undisclosed desires ♥ (& signa solosand) et j'ai posté un total de : 1207 Sinon, on m'appelle : vespertine (nawal, vous pouvez je ne mords pas)

Age : 28
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mar 16 Juin - 20:44

I gave you everything, I can't give you anymore
Ce soir-là, après une énième dispute s'étant soldée par une gifle, Eileen s'était mise au lit. Et elle avait pleuré. Secouée de sanglots presque deux heures durant, elle avait fini par s'assoupir. Au beau milieu de la nuit, un cauchemar l'avait éveillée et elle s'était, malgré tout, blottie contre Noa. Ce n'était que lorsqu'il dormait profondément qu'il semblait paisible. Un vrai petit ange, on ne l'aurait soupçonné de rien. Même Eileen, qui faisait pourtant les frais de sa violence depuis deux ans déjà, se laissait duper par son expression de calme absolu. C'est dans ces moments-là qu'elle cessait de penser à tout le mal qu'il avait pu lui faire, à son infidélité, à ses coups, et se laissait aller à l'aimer. Simplement. De tout son cœur, comme depuis le premier jour. Rien n'avait changé à ce niveau-là, ses coups n’atteignaient que l'extérieur, aucun dommage n'était à déplorer au niveau de ses sentiments. Sans doute étais-ce le pire, cette incapacité à se détacher de lui. Une véritable dépendance la liait à cet homme, et elle savait que ces histoires considérées comme niaises lorsqu'elle les avait entendues pour la première fois étaient véridiques: elle ne pourrait pas vivre sans lui. Bien qu'il ne lui apporte plus rien, bien qu'il ne lui montre plus vraiment son amour. Elle était accro à lui, et incapable de s'en défaire. Elle s'était rendormie après peut-être une heure à observer l'amour de sa vie dormir.
Lorsque Eileen ouvrit les yeux, son réveil matin indiquait dix heures et demi. Elle se risqua à glisser sa main dans son dos et, sans grand étonnement, constata que Noa ne se trouvait pas à ses côtés. Elle se leva dans un soupir presque inaudible, refit le lit et... entendit du bruit dans une pièce voisine; une tasse déposée sur le bar, une chaise craquant légèrement sous le poids de quelqu'un. Noa était toujours là, et elle sourit malgré elle. Pourtant, elle décida de ne pas aller vers lui aujourd'hui. Pas cette fois. Qu'il s'excuse d'abord, pour une fois ! Eileen se saisit de son téléphone et appela sa mère pour la deuxième fois de la semaine, comme elle le faisait toujours. Elle alla s'installer dans le canapé, toujours en short et débardeur, et téléphona quelques minutes, sans accorder un regard à Noa. « Je dois te laisser maman, je t'aime. » Et elle raccrocha. Pour remplacer cette occupation, elle alluma la télévision, préférant sentir son estomac crier famine que de croiser Noa dans la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 25/05/2015 Mon avatar est signé : furiedheart. et j'ai posté un total de : 117 Sinon, on m'appelle : sam

Age : 32
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mer 17 Juin - 19:55


Love the way you lie
JE VOUDRAIS T'EMMENER AU DESSUS D'UN VOLCAN, BRÛLER MES OS, FAIRE TRANSPIRER MES SENTIMENTS

Noa était las des regrets, les jours se suivaient et se ressemblaient bien trop, telle une routine douloureuse, la même chanson qui se répète sur un disque rayé. Il était fatigué, il voulait changer, avancer, la rendre heureuse mais comment faire quand qu'on est soit-même incapable d'être heureux. Assis sur le bar de la cuisine, il parcourait les nouvelles du jour, sans vraiment les lire, ses pensées étaient ailleurs, lointaines. Il entendait Eileen entrer dans le salon mais il ne fit rien, il lui laissa de l'espace, pour le moment, il savait qu'elle ne viendrait pas vers lui, pas après ce qui s'est passé la veille. Il la laissa téléphoner à sa mère, habitude qu'elle avait et qu'elle ne dérogeait que très rarement. Il écouta tout de même la conversation, plus par peur de découvrir ce qu'elle pourrait lui dire que par curiosité. Il soupira doucement lorsqu'elle raccrocha finalement après avoir parler banalité avec celle qui lui avait donnée la vie. Noa débarrassa le bar de son léger petit-déjeuner et sortit un plateau sur lequel il déposa une tasse qui remplit du liquide noir encore brûlant, puis il attrapa une petite assiette sur laquelle il mit deux croissants. La distance imposé par celle qu'il aimait leur rendait nerveux et il ne pouvait s'empêcher de la rompre à présent, il s'empara donc du plateau et s'approcha du canapé où était installé Eileen, le regard fixé sur l'écran animé. "Bonjour bébé" Il tenta d'amorcer un dialogue sans prendre trop de risque. Il posa le plateau sur la table basse devant elle et s'installa près d'elle. Il cherchait vainement les mots justes pour exprimer ce qu'il ressentait, mais rien ne venait évidemment, il n'a jamais eu connaissance de ces fameux mots, il n'a jamais su s'excuser, reconnaître ses tords, avouer qu'il avait un problème et qu'il avait besoin d'ide tout simplement. Non il refusait de l'admettre, ce n'était pas lui le soucis, mais ce n'était pas elle non plus bien-sûr. il aurait voulu l'enlacer, embrasser sa peau douce, lui dire à quel point il l'aimait, à quel point il était désolé mais son corps était comme figé, le stresse commençait à s'emparer de lui et il savait qu'il risquait de perdre le contrôle alors il ne fit rien comme à chaque fois que ça se produisait. "Tu devrais manger un peu, chérie" banal, typique, comme si elle avait de lui pour savoir ça. Il tourna enfin le regard vers elle, sa beauté le frappa en plein visage comme chaque fois qu'il la regardait, renforçant sa propre médiocrité. Il détourna les yeux, incapable de la regarder plus longtemps sans se sentir plus coupable qu'avant. "Je suis désolé..." Ses propres mots le surprirent lui-même, ils étaient sortis tout seuls, mais il ne pouvait pas faire marche arrière et c'est tout ce qu'il pouvait dire.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 21/02/2015 Mon avatar est signé : undisclosed desires ♥ (& signa solosand) et j'ai posté un total de : 1207 Sinon, on m'appelle : vespertine (nawal, vous pouvez je ne mords pas)

Age : 28
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mer 17 Juin - 20:49

I gave you everything, I can't give you anymore
Bonjour bébé, simplement. Comme si de rien n'était, il s'approchait et lui disait bonjour... Si elle avait été suffisamment en forme que pour être sarcastique, elle aurait sourit amèrement. Mais elle n'en avait même pas la force. Elle était épuisée. Son regard passa de l'écran au plateau déposé sur la table, mais évita Noa. Elle n'était pas prête à lui pardonner, ni à la regarder en face. Les deux allant de pair, puisqu'elle se savait incapable de lui en vouloir plus longtemps si elle croisait son regard... Cette faiblesse rendait Eileen malade, mais elle n'y pouvait rien. Elle l'aimait tellement, c'en était douloureux. La jeune femme avança sa main droite vers le plateau, mais se stoppa net en apercevant les bleus tout autour de son poignet, causés par leur altercation de la veille. Sa voix se cassa lorsqu'elle répondit: « Je n'ai pas faim... » Elle pouvait sentir son estomac se contracter sous l'effet de la faim, seulement elle se savait incapable d'avaler quoi que ce soit. La faim l'affaiblissait tout autant que les nombreuses larmes versées la veille, mais rien n'y ferait. Comme souvent, elle ne mangerait sans doute rien de toute la journée. Son regard se posa sur son poignet contusionné, vision qui lui souleva l'estomac avec violence. Elle se sentit soudainement observée et pu, du coin de l’œil, apercevoir le visage fermé de Noa. Elle le connaissait par cœur, elle était capable de lire entre les lignes, elle ressentait presque ses sentiments, même s'il ne les partageait jamais. Il avait beau ne rien laisser paraître, elle le savait désolé. C'est l'instant qu'il choisit pour s'exprimer à nouveau, la scotchant sur place. Après avoir constaté de l'état de son bras, elle avait du mal à passer outre, mais il s'était excusé... « Je sais, Noa », répondit-elle dans un souffle avant d'éteindre la télévision et de pivoter doucement vers lui. Elle le fixa un moment, détaillant la moindre parcelle de son visage avec une envie irrésistible de l'embrasser, de le pardonner, de l'enlacer et de se laisser aller dans ses bras. Elle n'en fit rien. « Mais ça ne change rien. » Comme pour appuyer ses propos, elle désigna son poignet meurtri. Des mots, rien que des mots. Il pouvait promettre de ne plus lui faire de mal, promettre de ne plus la tromper, il pouvait s'excuser, mais rien ne lui disait qu'il le ferait. Des promesses et des excuses, que pouvait-elle bien faire de cela ? Il lui fallait des actes. Et pourtant, c'est un regard bienveillant, et un peu triste, qu'elle posait sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 25/05/2015 Mon avatar est signé : furiedheart. et j'ai posté un total de : 117 Sinon, on m'appelle : sam

Age : 32
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Ven 19 Juin - 1:16


Love the way you lie
JE VOUDRAIS T'EMMENER AU DESSUS D'UN VOLCAN, BRÛLER MES OS, FAIRE TRANSPIRER MES SENTIMENTS

Comment changer lorsque l'on accepte pas le fait que l'on a un problème, comment guérir si on refuse d'avouer sa maladie? On ne peut tout simplement pas, on reste bloqué, on tourne en rond et dans le cas de Noa, on souffre et on fait souffrir les personnes que l'on aime. Il ressentait toute la lâcheté, tout le remord de ce qu'il avait fait, comme à chaque fois, la même rengaine qui se répétée, tel un pantin il se sentait manipulé par l'homme haineux et violent tapit en lui, celui qui prenait le dessus dès qu'il perdait le contrôle. Il ne savait pas comment s'en débarrasser, ni même si il voulait s'en séparer, cette rage faisait partie de lui depuis trop longtemps maintenant, il avait appris à la laisser gérer les choses dès que lui ignorait quoi faire. Lorsqu'une routine s'installe il est souvent difficile de la briser même lorsque cela est véritablement nécessaire.
Le visage entre les mains, Noa était incapable de regarder Eileen en face, il  savait qu'elle allait lui pardonner, une nouvelle de plus et ça le ronger de l'intérieur. Paradoxe infinie, il la savait malheureuse avec lui mais refusait de la laisser partir, parce qu'il se savait incapable de vivre sans elle. Elle était son pilier, l'équilibre qu'il lui permettait de ne pas sombrer totalement dans la violente constante. "Je sais, Noa..." Il lui avait tellement dis, qu'évidemment elle le savait, elle le connaissait par coeur, elle pouvait lire en lui, ce qui expliquait peut-être pourquoi elle restait. "Mais ça ne change rien..." Cette fois c'était lui qui le savait, mais rien ne changerait, voilà le problème. Il la sentait près de lui, elle avait éteint la télévision pour se tourner vers lui, comme pour le rassurer, le consoler, bien que ce ne soit pas à elle de faire tout ça, mais bien à lui, il aurait aimé inverser les rôles, être celui qui la réconforte, lui promettre que tout irait bien mais il savait que ce ne serait qu'un mensonge de plus, il était las de mentir, de lui mentir. "Ça ne changera jamais, Eileen... tu le sais bien.." Il savait que ce n'était pas les mots qu'elle avait besoin d'entendre mais pour une fois il était honnête, il en fut surpris lui-même mais il lui devait bien ça au moins une fois.   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 21/02/2015 Mon avatar est signé : undisclosed desires ♥ (& signa solosand) et j'ai posté un total de : 1207 Sinon, on m'appelle : vespertine (nawal, vous pouvez je ne mords pas)

Age : 28
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Ven 19 Juin - 11:53

I gave you everything, I can't give you anymore
La question qui préoccupait le plus Eileen et qu'elle n'était jamais parvenue à poser à Noa était toute simple, mais tellement importante. Est-ce que tu penses à moi quand tu es avec une autre ? ça lui brûlait les lèvres; ça l'obsédait. En particulier lorsqu'elle était seule dans ses draps froids, ne trouvant pas le sommeil tant qu'il n'était pas là et sentant son estomac se contracter à la seule pensée qu'une inconnue touche à son homme. Les pensées qui lui traversaient l'esprit dans ces moments-là lui donnaient à la fois envie de vomir, de pleurer et de hurler. Elle n'était pas de nature violente, Eileen, bien au contraire, mais elle serait capable du pire si elle surprenait un jour Noa avec une autre femme. Le savoir était une chose, le voir en serait une toute autre... Elle avait déjà assisté à quelques un de ses flirts, auxquels elle avait d'ailleurs coupé court en se réprimant sa rage, mais ces femmes-là n'y pouvaient rien si elles se faisaient draguer. Tandis que... Non, aucune des femmes avec qui Noa la trompait n'était responsable, elles ne savaient pas qu'il était avec elle. Le seul responsable était face à elle, et elle s'apprêtait à le pardonner, comme à chaque fois.
Il ne la regardait pas, comme si éviter son regard lui permettrait d'éviter les remords. Ce n'était pas le cas, elle le voyait. Ça la démangeait de se blottir contre lui et d'oublier un temps leurs soucis, mais elle ne pouvait pas se le permettre. Il lui fallait sauter sur l'occasion puisqu'il était visiblement d'humeur à arranger un peu les choses entre eux. Eileen se retint donc de lui caresser la joue et déposa son bras sur le dossier du canapé, tapotant nerveusement de ses doigts fins sur le tissu. « Ça ne changera jamais » de quoi lui anéantir le moral, s'il n'était pas déjà au plus bas. « Tu pourrais au moins faire semblant de croire que tu peux changer pour moi... » remarqua-t-elle, profondément blessée. Il n'avait même pas essayé, était-elle à ce point insignifiante à ses yeux ? Ne méritait-elle pas qu'il se batte contre lui-même ? Son regard déçu quitta Noa et elle observa ses doigts pianoter sur le dossier du canapé. « Je suis censée faire quoi ? Je sais que tu me feras toujours souffrir, que je m'endormirai encore bien des fois au milieu d'un océan de larmes, que je découvrirai de nouveaux bleus quasiment tout les matins... Alors je fais quoi, je me résigne ? » Le quitter était hors de question et il le savait très bien, mais lâcher l'affaire et accepter sa façon d'être n'était pas non plus prévu. Elle soupira et déposa sa tête sur l'épaule de Noa. « Je t'aime » Elle n'attendait pas qu'il le lui dise, à moins que ce soit parfaitement sincère. C'était simplement la vérité, il lui semblait important de lui rappeler qu'elle l'aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 25/05/2015 Mon avatar est signé : furiedheart. et j'ai posté un total de : 117 Sinon, on m'appelle : sam

Age : 32
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Dim 21 Juin - 19:49

Noa avait la tête qui semblait sur le point exploser. Il sentait une nouvelle crise montait en lui, il respira lentement tentant de la retarder au maximum voir de la contrôler pour la stopper mais il se savait incapable pour cette seconde option alors il resta muet un moment laissant Eileen parler, lui dire ce qu'il savait déjà, ce qu'il devrait faire mais il ne voulait pas lui mentir pas aujourd'hui, demain probablement que sa nature reprendrait le dessus mais là il saturait. Ses mots lui faisait mal, telles des lames qui transperçaient sa peau par centaines, mais il ne répondit toujours pas, il avait trop peur de ce qui sortirait de sa bouche, il ne savait pas quoi dire, il laisserait donc sa rage parler et il ne voulait pas la blesser. Il sentit Eileen poser sa tête sur son épaule, il fut surpris mais apaisé par son geste, qui contredisait ses précédentes paroles. Les mots qu'elle prononça ensuite anéantient totalement sa tentative de se contrôler. Comment pouvait-elle l'aimer après tout ça ? Comment pouvait-elle le supporter ? Alors que lui-même se haïssait pour ce qu'il était. "J'aimerais changer Eileen.. Crois-moi" Et il était sincère une fois de plus. Il réprima une larme qui roulait sur sa joue. "Je t'aime aussi et cet amour me consume ". Il se tourna doucement vers et pris son visage entre ses mains. " Je ne sais juste pas comment t'aimer... Comme tu le mérites."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 21/02/2015 Mon avatar est signé : undisclosed desires ♥ (& signa solosand) et j'ai posté un total de : 1207 Sinon, on m'appelle : vespertine (nawal, vous pouvez je ne mords pas)

Age : 28
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Lun 22 Juin - 12:12

I gave you everything, I can't give you anymore
La situation était des plus ironique lorsqu'on y réfléchissait, ils s'aimaient mais rien n'allait comme ils l'auraient souhaité. Il l'aimait mais jamais il n'avait la moindre attention envers elle, jamais il ne le disait de lui-même ou ne le montrait. Et elle, elle restait là, à supporter, bien gentiment. Il semblait qu'Eileen était capable de tout endurer, ou peut-être était-elle simplement trop stupide que pour décider de partir. Quelle que soit la raison, elle se laissait détruire. Qu'elle semblait loin, l'époque où il la couvrait de cadeaux. Pas qu'elle ait besoin de cela mais, au moins, deux ans en arrière, son amour pour elle était flagrant. Avant qu'ils n'emménagent ensemble, Noa était l'homme parfait. Il était aujourd'hui méconnaissable, à des lieues de celui qui lui avait sauvé la vie. Elle l'aimait quand même, elle ne savait faire que cela, l'aimer et en souffrir. Elle n'était même pas capable de lui en vouloir... Un sourire triste passa brièvement sur ses lèvres lorsqu'il avoua ne pas savoir comment l'aimer. Il ne lui apprenait rien, confirmant seulement ce qu'elle savait déjà pertinemment. Cela ne l'aidait en rien, bien au contraire. « Voilà qui nous avance... » Elle se dégagea doucement et soupira. Faisant mine d'avoir soudainement changé d'avis, elle prit le café posé sur la table et le porta à ses lèvres. Froid. Peu importait, elle n'en avait pas vraiment envie. Déglutissant difficilement, elle conserva la tasse entre ses mains, simple diversion. « Je peux te poser une question ? » Eileen ne le regardait pas, elle fixait le contenu de sa tasse, comme si le café avait pu la fasciner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 25/05/2015 Mon avatar est signé : furiedheart. et j'ai posté un total de : 117 Sinon, on m'appelle : sam

Age : 32
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mar 23 Juin - 23:39


Love the way you lie
JE VOUDRAIS T'EMMENER AU DESSUS D'UN VOLCAN, BRÛLER MES OS, FAIRE TRANSPIRER MES SENTIMENTS

Noa sentit Eileen se dégager doucement de ses mains, il les relaissa alors tomber sur le canapé d'un geste las, tandis qu'elle lui disait que sa révélation ne leur était d'aucune aide et elle avait raison, évidemment, elle devait s'en douter, mais l'avouer à voix haute était un énorme pas pour lui, un pas vers l'acception. Le chemin était encore loin mais au moins il savait vers quoi il allait. Droit dans le mur, si il ne tentait pas de changer. Mais il n'avait aucune idée de comment faire. Il avait envie d'un verre, là tout de suite, mais resta immobile, si il craquait, il ne pourrait plus revenir en arrière. L'alcool avait toujours été un refuge pour lui, un échappatoire de la réalité, une façon d'affronter ses démons aisément. Mais, aujourd'hui, si il voulait avancer, il devait le faire seul et avoir l'esprit clair et non embrumé par les effluves de l'alcool.  « Je peux te poser une question ? » Noa releva la tête vers elle. Elle tenait sa tasse de café entre ses mains, le regard fixé sur le liquide noir probablement refroidit maintenant. « Bien-sûr.» A vrai dire il n'était pas sûr de le vouloir, sa réponse risquait d'être primordial, il sentait que ce ne serait sûrement pas le genre de question banal, que les couples se posent habituellement. Mais il n'avait pas le choix, il était prêt à faire cet effort, pour elle. 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 21/02/2015 Mon avatar est signé : undisclosed desires ♥ (& signa solosand) et j'ai posté un total de : 1207 Sinon, on m'appelle : vespertine (nawal, vous pouvez je ne mords pas)

Age : 28
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mer 24 Juin - 15:15

I gave you everything, I can't give you anymore
« Tu penses à moi ? » lâcha-t-elle sans détour dès qu'il lui eut accordé la question. Ça lui brûlait les lèvres, il fallait bien que ça sorte à un moment ou à un autre. Celui-ci semblait préférable, Noa paraissait ouvert à la discussion. Et puis coupable, surtout, ce qui facilitait considérablement leurs échanges. « Je veux dire quand... Quand t'es pas là. Quand tu es avec d'autres, ce que je fais semblant de ne pas savoir. » Contre toute attente, elle sourit. Pas de joie, évidemment, mais parce qu'elle se libérait d'un poids. Eileen avait besoin d'en parler, et peu importait quelle réponse il lui donnerait, elle pourrait l'accepter, elle n'avait plus peur de rien, rien d'autre que l'ignorance. C'est ce qui la rendait malade, l'ignorance. Une fois qu'il aurait répondu, elle serait fixée. Plus besoin de se torturer à se poser la question, elle saurait. Ce sur quoi elle serait fixée également, c'était leur destination. Vers où ils allaient, comme ça, à l'aveuglette depuis maintenant deux ans. « Pas la peine de me ménager, ce serait bête de commencer maintenant », ajouta-t-elle pour le dissuader de mentir, au cas où cela lui aurait traversé l'esprit. Elle pouvait tout entendre désormais. Elle ne se voulait pas méchante, bien que ses mots sonnent dur. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était la vérité, aussi difficile soit-elle à entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 25/05/2015 Mon avatar est signé : furiedheart. et j'ai posté un total de : 117 Sinon, on m'appelle : sam

Age : 32
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mar 7 Juil - 0:29


Love the way you lie
because only you can set me free

« Tu penses à moi ? » Noa savait que ce sujet finirait par être aborder, mais pas aussi rapidement, il avait espéré pouvoir l'éviter même mais il ne pourrait pas y échapper éternellement, il s'en doutait. Et il était décidé à faire face à ses erreurs, alors il irait jusqu'au bout, du moins il espérait en avoir la force... Eileen précisa sa question et lui demanda de ne pas la ménager, si il voulait être franc, il devrait de toute façon passer par là. Il la connaissait, elle avait endurer tout ça pendant des années, elle saurait encaisser la vérité à ce sujet. Mais le truc c'est que lui-même ignorait la vérité, ce n'était pas qu'il ne pensait pas à elle mais lorsqu'il la trompait, c'était l'alcool en trop grande quantité dans son corps qui agissait, le poussait à redevenir l'homme qu'il avait toujours été, la personne qu'il avait tant essayer de ne plus être et qu'il avait réussis à repousser lors de leurs premières années de relation, avant qu'ils n'emménagent ensemble, avant qu'il ne baisse la garde et redevienne le monstre qui a toujours sommeillé en lui. « Je pense toujours à toi, Leen », il se leva pour aller près de la fenêtre, lui tournant le dos, geste de lâche bien-sûr, il comptait lui dire la vérité mais il était incapable une fois de plus de lui faire face, il se dégoûtait lui-même, pour ce qu'il allait dire, pour ce qu'il faisait depuis des années. « Mais dans ces "moments-là" je ne pense pas vraiment à grand chose, je suis bien trop soûle pour penser... » piètres réponses mais c'était vrai, sa gorge se serrait au fur et à mesure qu'il parlait, il essuya même une larme, il n'avait pas le droit de pleurer, ce n'était pas lui la victime même si il avait toujours pensait le contraire. « Je sais bien que rien de pourra racheter ce que j'ai fais, Leen, mais je te demande pardon, pour tout.. » il serra les poings, sentant la colère montait, colère contre lui-même.
crackle bones



couleur Leen : #cc0000
couleur Noa : #006699
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 21/02/2015 Mon avatar est signé : undisclosed desires ♥ (& signa solosand) et j'ai posté un total de : 1207 Sinon, on m'appelle : vespertine (nawal, vous pouvez je ne mords pas)

Age : 28
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mar 7 Juil - 12:39

I gave you everything, I can't give you anymore
Ça ne fait même pas mal. Ce n'est pas douloureux à entendre, c'est même presque un soulagement. Trop saoul pour réfléchir, pour penser; c'est loin d'être une excuse, mais c'est toujours mieux que s'il était parfaitement lucide. Eileen le détaille avec ce regard bienveillant et triste qui la caractérise, elle n'a pas besoin de voir son visage pour savoir quelle expression déforme ses traits. Elle devine ses yeux tristes, ses sourcils froncés, son front plissé. Elle en arrive même à se sentir coupable de le mettre dans cet état, même si tout compte fait tout est de sa faute à lui. Lui qui n'est plus son Noa depuis maintenant deux ans. Le Noa de toutes les autres, voilà ce qu'il est. Elle ne répond pas, ne bouge pas non plus. Elle réfléchit quelques instants, puis soupire et pose une nouvelle question: « Ça te fait quoi quand je dis que je vais partir ? » Partir ? Elle l'aime un peu trop pour ça, c'est une menace à laquelle elle ne croit pas elle-même. Il fait des promesses en l'air, auxquelles elle répond par des menaces en l'air. Ils sont ridicules; ils devraient ouvrir les yeux, comprendre que jamais ils ne seront bien ensemble, que leur histoire est et sera toujours bancale. Mia a raison, elle ne devrait pas accepter de vivre comme ça. Nate a raison aussi, Noa n'est jamais là. Eileen, elle croit encore qu'elle peut le faire changer, elle a cet espoir innocent et naïf qu'il fera des efforts par amour pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 25/05/2015 Mon avatar est signé : furiedheart. et j'ai posté un total de : 117 Sinon, on m'appelle : sam

Age : 32
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mar 7 Juil - 22:29


Love the way you lie
because only you can set me free

Partir. Le mot même le fait tressaillir, même si il sait qu'elle ne fera pas, du moins elle ne l'a jamais fais jusqu'ici mais cette menace est bien réelle pour lui, elle peut finir par arriver à ce point de non retour et finir par partir mais il ne se relèvera pas, pas sans elle. « Ça me fais mal, ça me tue, parce que sans toi, je ne survivrais tout simplement pas. » Sa déclaration sonne comme un drame, il en fait trop, la joue mélodrame, mais la vérité c'est que c'est vrai justement, son existence même n'a pas de sens selon lui, si il ne l'avait pas rencontré, Dieu seul sait où il serait aujourd'hui, peut-être même pas en vie. Sa promesse de sauver des vies, de venger sa mère, tout ça serait partis en fumée aussi vite que son enfance arrachée. Il n'aurait tout simplement pas tenu le coup. Il pose son front sur la vitre fraîche, toujours incapable de la regarder en face. « Penses-tu pouvoir me pardonner pendant une journée et me laisser t'emmener quelque part, sortir comme on le faisait avant... » Avant qu'il ne devienne l'homme irascible qu'il avait toujours été au fond, qu'elle seule avait réussis à repousser. Il ajoute alors « Je te promet de t'offrir ce que tu mérites. » Il veux juste lui prouver qu'il essaye de faire des efforts. Elle le mérite plus que n'importe qui, pour son amour, sa patience, il lui doit ça. Il se promet de lui offrir, la plus journée qu'elle ai pu avoir depuis des années. aujourd'hui il n'échouerait pas.
crackle bones



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 21/02/2015 Mon avatar est signé : undisclosed desires ♥ (& signa solosand) et j'ai posté un total de : 1207 Sinon, on m'appelle : vespertine (nawal, vous pouvez je ne mords pas)

Age : 28
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mer 8 Juil - 13:24

I gave you everything, I can't give you anymore
Aujourd'hui, ce n'est pas une menace, seulement une prise d'informations capitales. Eileen n'a vraiment pas envie de s'épuiser à le menacer, elle laisse ça pour une autre jour. Peut-être demain. « Et si je le faisais ? Si je partais, si j'y arrivais... Tu ferais quoi ? » Elle ne sait pas pourquoi ces questions lui viennent, mais les réponses peuvent toujours servir. La conversation avance, change, et elle voit le comportement de Noa se modifier. Même lorsqu'il lui tourne le dos, elle le perce à jour. « Penses-tu pouvoir me pardonner pendant une journée et me laisser t'emmener quelque part, sortir comme on le faisait avant... » Les souvenirs sont encore tout frais dans sa mémoire, c'en est presque douloureux. Si elle n'avait pas épuisé son stock de larmes la veille au soir, elle aurait sans doute eu les larmes aux yeux. « Je ne te pardonnerai jamais, Noa », avoue-t-elle en se levant. Elle ne lui a jamais rien vraiment pardonné, elle a seulement fait avec. Fait semblant de pouvoir tout supporter encore longtemps. Evidemment qu'elle lui en veut, constamment, pour tout ce qu'il fait, mais aussi pour tout ce qu'il ne fait pas. Ce qu'il ne fait plus. Alors elle va quand même accepter, quand même lui prendre la main et sortir avec lui comme si de rien n'était, parce qu'ils ne peuvent pas non plus vivre chacun de leur côté. « Où est-ce qu'on va ? » interroge-t-elle donc avant de disparaître dans la salle de bains pour se maquiller et se recoiffer un peu. Elle attend sa réponse avant de s'habiller, histoire que sa tenue convienne au lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 25/05/2015 Mon avatar est signé : furiedheart. et j'ai posté un total de : 117 Sinon, on m'appelle : sam

Age : 32
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mar 21 Juil - 16:07


Love the way you lie
because only you can set me free

« Je ne te pardonnerai jamais, Noa » Il le savait parfaitement et pourtant l'entendre dire par Eileen lui fit l'effet d'un coup de poignard dans le coeur, mais il savait aussi qu'il était le seul et unique responsable. Mais il avait l'impression de foncer dans un mur, comment essayer d'avancer si de toute manière, elle ne lui pardonnerait jamais? Parce qu'il n'a pas d'autre choix, parce qu'à défaut de lui pardonner, elle reste près de lui, elle ne l'abandonne pas, alors il n'a pas le droit de le faire, lui, il ne peut pas abandonner, se laisser aller comme il a toujours fait, non si elle se bat, il doit en faire autant. Mais il n'a pas sa force, il n'a que son amour destructeur mais combien de temps cela pourra suffire.
« Où est-ce qu'on va ? » Il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle accepte même si c'était tout à fait cohérent à sa nature, Eileen endosser encore et toujours, il s'en voulu une fois de plus mais ne le montra pas, il se retourna enfin vers elle tandis qu'elle disparaissait dans la salle de bain. « Toute la ville fête l'indépendance, je pensais que nous pourrions se joindre à eux. La fête nationale ça te dis ? » Il lui demande tout de même son avis sur l'endroit où il compte l'emmener.
 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

you're in savannah


gardens
J'ai posé mes valises le : 21/02/2015 Mon avatar est signé : undisclosed desires ♥ (& signa solosand) et j'ai posté un total de : 1207 Sinon, on m'appelle : vespertine (nawal, vous pouvez je ne mords pas)

Age : 28
flowers

Feuille de personnage
Répertoire:
Dans ma bulle:
Veux tu que le destin intervienne dans tes liens ?: Oui



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   Mer 22 Juil - 14:35

I gave you everything, I can't give you anymore
Eileen profite de ces quelques minutes de solitude pour respirer un bon coup. C'est dur, de plus en plus chaque jour. C'est dur de voir qu'il se fait aussi mal qu'il lui fait mal, et de ne pas savoir quand tout cela s'arrêtera. Si cela s'arrête un jour. C'est dur d'essayer de ne pas trop lui en vouloir car tout n'est pas de sa faute, et ce plus encore depuis la discussion qu'elle a eue avec Mia. Cependant, quoi qu'il arrive, elle l'aime. Peut-être avec une certaine naïveté, mais elle l'aime. « Il y a des feux d'artifice, au moins ? » interroge-t-il d'un ton léger, contrastant avec l'expression préoccupée quelle arbore et qu'il ne peut voir de là où il se tient. Elle revêt un short, une chemise légère et des tennis puis rejoint le salon où Noa l'attend. Elle lui sourit, et si c'est d'abord forcé, son sourire se décrispe peu à peu et devient sincère. Elle est heureuse de pouvoir passer la journée avec lui, vraiment. C'est dans cet état d'esprit qu'elle aimerait constamment être. Qu'elle devrait être, si leur relation avait quoi que ce soit de normal. Après lui avoir pris la main pour mêler ses doigts aux siens, elle hésite un peu, puis lâche un avertissement, sur un ton détaché qui ne trompe personne: « Au moindre sourire, geste ou mot déplacé de ta part, je m'en vais... » Noa est un homme qui plait énormément, mais c'est son homme. Elle estime le partager suffisamment comme ça, de sorte qu'aujourd'hui, personne n'a intérêt à avoir un regard un tant soit peu trop appuyé sur lui. Quant à lui, il lui a promis une journée joyeuse rien qu'eux deux, il a intérêt à tenir parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
you're in savannah


gardens
flowers



MessageSujet: Re: love the way you lie - noaleen   

Revenir en haut Aller en bas
 

love the way you lie - noaleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shooting Love 2007 (Naomi) Exzeal & Shmups Skill Test
» Jim carrey (What is love)
» love and hate
» Love Calculator
» [Vidéo] E.L.A. in Love at First Byte à voir absolument !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TURN TO STONE :: 4th of July :: Samedi 4 juillet-